Citées damnées - Episode 1

Citées damnées - Episode 1

oct. 20 2018

Entrée de journal n° 237.
Niveau de chiffrement Gamma 7.
Acolyte : Comptroller Karl Franz.

Nous venons d'atteindre le manoir où se sont retranchés les survivants de l'Adeptus Arbites sur Sinophia.
Je profite d'un moment de calme au sec, le temps que l'adjudant FiHad Constantine soit prévenu de  notre arrivée, pour relater le début de notre mission.

Elle a commencé bien avant que nous ne mettions les pieds sur ce monde crépusculaire. Après une première convocation, notre seigneur Inquisiteur Silon Castus regroupa un petit groupe dont je faisais partie pour exhumer des informations dans une bibliothèque obscure. Alors que j'avais localisé le livre qui nous intéressait et que je commençais à le parcourir, nous fûmes attaqués par une bande de vils hérétiques, menée par un sorcier félon.

Concentré sur ma recherche, je localisai durant la fusillade l'information demandée par notre commanditaire, avant que l'ouvrage ne soit carbonisé entre mes mains par une rafale laser.
Faisant appel aux capacités intellectuelles supérieures qui font la renommée des hauts fonctionnaires de l'Administratum, je mémorisai chaque mot de la page maintenant détruite pour la recopier, tandis que mes camarades assistaient l'Inquisiteur dans l'extermination de la vermine qui se dressait contre nous. Sitôt fait, Pink Marie expurgea par la flamme l'hérésie de ces lieux et nous reprîmes notre vie normale... pour un temps.

Quelques semaines plus tard, nous fîmes la connaissance d'un acolyte avec lequel nous n'avions pas encore travaillé, j'ai nommé Ill Omen, puis nous embarquâmes le lendemain sur le Tarsus Pride, a priori pour une mission d'envergure sur [DONNEES CLASSIFIEES].

Seulement la très Sainte Inquisition ne serait pas ce qu'elle est sans un quelconque retournement de situation. Tandis que nous pensions rejoindre d'autres éléments de l'Ordo là-bas, nous primes connaissance au cours du trajet dans l'Immaterium de nos véritables ordres de mission. Le Tarsus Pride dévia de sa route pour nous déposer sur Sinophia, le glorieux avant-poste de la colonisation du secteur Calixis. Touchée par une série de cataclysmes volcaniques, la planète parvient maintenant tout juste à subvenir à ses besoins. Aujourd'hui l'ombre de sa grandeur passée, la planète fut définitivement brisée par la domination de Scintilla à l'issu d'une guerre commerciale larvée entre les deux, connue comme la guerre de l'Orgueil, durant laquelle la noblesse de Sinophia s'effondra sous le poids des dettes qu'elle contracta dans l'espoir de s'imposer sur le secteur Calixis.

Sinophia est le théâtre de meurtres dont la teneur a éveillé l'inquiétude du Seigneur Marshall local, lequel s'en est ouvert aux Ordo. Et puisque nous sommes là, c'est que le Conclave a du y voir une menace pour l'Imperium.
Notre mission est simple : enquêter sur ces meurtres, déterminer s'ils sont crapuleux ou hérétiques et les faire cesser. Notre point de départ : le meurtre du Vicomte Hiran Sur'Seculo dans son hôtel particulier du secteur 7.

Trop content de se débarrasser de la source d'un mois de retard, le capitaine du Tarsus Pride fit déposer notre équipe sur le spatioport de Sinophia Magna. Nous fûmes accueillis par une pluie battante et un dénommé Karon.
Karon nous escorta jusqu'à un hangar décrépi, dans lequel il pleuvait à peine moins que dehors.

Nous lui demandâmes le chemin pour nous mener jusqu'à la base de l'Adeptus Arbites. Nous apprîmes alors que le QG des Arbites avait été détruit lors d'émeutes (masquant une attaque coordonnée ?) et les survivants s'étaient retranchés dans un ancien manoir en périphérie du secteur 7, connu sous le nom de "La Folie".
Notre hôte nous précisa que les infrastructures pour rejoindre le manoir par la terre ou les airs étaient impraticables ou détruites, mais qu'il restait possible de rejoindre le secteur 7 par les nombreux canaux qui parcourent la cité-ruche.
Il nous mis en contact avec un marinier, qui accepta de nous mener vers le secteur.

Alors que nous naviguions sous ce qui semble une éternelle pluie battante, nous vîmes des terres agricoles à l'agonie, dont les rares plants semblent pourrir sur place sous l'action acide des précipitations.
Tandis que nous approchions du secteur 7, notre embarcation fut témoin d'une scène de piraterie, opposant une péniche de la maison MayWroth à un groupe d'esquifs rapides emplis de pirates.

Aménageant un couvert défensif sur notre péniche, nous nous jetâmes sur les assaillants, et après quelques échanges de feu nourris, les mîmes en déroute.

Laissant notre marinier à sa route, nous nous transbahutâmes sur l'autre péniche qui nous mena jusqu'aux portes de La Folie, où nous fîmes quérir l'adjudant Constantine.

Blogs
Où le conseil d'administration communique avec ses membres adorés.
 Tisseurs de Chimères
 15  1167  01/09/2017
Quand les anciens se remettent à un jeu... d'anciens :)
 Biel el'Jonson
 1  41  21/11/2014
Le blog d'un Tisseur au service des Tisseurs ;)
 jmanu
 14  1465  29/09/2014
.
 Biel el'Jonson
 4  178  16/04/2017
Il s'est enfin sorti les doigts du cul
 pirianel
 1  153  17/11/2012
Récits de Deathwatch et Dark Heresy.
 Adivarius
 6  68  20/10/2018
Toutes les conversions d'Hiveman
 hiveman
 1  4  23/10/2015
Tout ce que j'ai envie de marquer ^^
 Zahiko
 14  1363  26/10/2015
Le blog de Trambi -
 Trambi
 50  3760  14/10/2017