Deathwatch - Saison 4, épisode 1

Soumis par Adivarius le jeu 31/01/2019 - 18:59

Bonjour tout le monde,

Petit framadate pour savoir qui serait disponible pour relancer du Deathwatch (je me propose de masteriser une petite partie sur une soirée).

https://framadate.org/1a3Y7odSPYkeEElN

BRIEFING :

Tandis que vous vaquez à vos occupations, un serf de la Deathwatch se présente à vos côtés.

« Seigneur, le Capitaine Ingram requiert votre présence sur le champ dans le strategarium. »

Lorsque vous arrivez à l’entrée de la salle de briefing, vous reconnaissez les visages de vos frères d’armes, visiblement autant au courant que vous-mêmes.

Le Capitaine Ingram vous accueille avec son détachement habituel, et d’un rapide signe de tête vous invite à vous approcher de la table centrale.

« L’Inquisition demande l’assistance de la Deathwatch sur une planète isolée qui subit actuellement l’assaut d’une bande de maraudeurs du chaos. La planète héberge une crypte inquisitoriale dans laquelle des données sensibles sur des artéfacts archéotech xénos sont inhumées. D’après les agents sur place, la bande s’approche dangereusement près de l’installation de l’Ordo, et il semblerait qu’un Obliterator soit parmi eux. L’Ordo Xeno ne veut pas prendre le risque que l’Obliterator collecte ces données, surtout s’il s’agit en fait de l’objectif même de cet assaut.

1.       Votre objectif principal est donc de garantir que ces données ne tombent pas entre de mauvaises mains en lançant les rituels de purge nécessaires sur un des cogitateurs de la crypte.

2.       Votre objectif secondaire est d’exhumer ces données de leur tombe noosphérique (avant leur purge donc) et de les rapporter à l’Ordo.

3.       Votre objectif tertiaire est de neutraliser l’Obliterator s’il y en a bien un dans les parages. 

La barge du Chaos qui transporte les maraudeurs étant encore en orbite, l’insertion se fera par un largage orbital en capsule de débarquement. Une petite flotte de la marine Impériale fera diversion pendant qu’une frégate de la Deathwatch passera furtivement depuis la face cachée de la lune et y retournera en attendant de vous récupérer.

L’extraction se fera par téléportation une fois les données récupérées. Cependant la crypte étant protégée contre les flux des téléporteurs, il faudra d’abord gagner une zone d’exfiltration pour pouvoir activer la balise de téléportation. Cela devrait laisser le temps à la frégate de se placer en orbite pour vous récupérer.

Allez enfiler vos armures énergétiques et réquisitionner votre matériel ! Vous partez dans une heure. »

Se faisant, il vous tend une tablette de données contenant quelques informations supplémentaires puis il vous congédie.

Réquisition : 40 par Space Marine

Nico n'est pas dispo. Chez les anciens, il reste Harti que j'ai informé par SMS de l'existence de ce framadate. Sinon des nouveaux s'ils veulent se joindre à nous et que tu les acceptes :)

Braak consulte la tablette de données.

"Voyons quel est la situation ? Les forces impériales en présence sont-elles susceptibles de résister assez longtemps pour nous permettre de mener à bien la totalité de nos objectifs ou devrions-nous nous concentrer sur certains ? Pourraient-elles nous offrir une ouverture en harcelant le détachement chaotique afin qu'il se divise pour isoler l'Oblitérator du gros du détachement ?

- Connaissances en trained : Connaissances générales Garde Impériale, Connaissances générales Marine Impériale, Connaissances scholastiques Tactica Imperialis.

- Intelligence de 57 + Talent Premonition qui donne +10 en Intelligence si je prends un peu de temps pour étudier la situation = Total 67.

HRP : Il est connu au sein de l'équipe Zéphyr que Braak s'est plutôt tourné vers le conseil et donc le rôle de second au sein de l'escouade, plus que vers le rôle de sergent. /HRP

Le dernier rapport est assez alarmant. Les forces du Chaos ne sont pas assez importantes pour prendre la planète, mais leur assaut a isolé une zone de plusieurs milliers de kilomètres carrés autour de la cité industrielle où se trouve la crypte de l'Ordo.

Seules les forces impériales sur place sont susceptibles d'intervenir, et elles ont le plus grand mal à contenir les maraudeurs. Elles sont en pleine phase de regroupement et consolidation de leurs positions. Leur stratégie est de tenir le cœur industriel de la ville le temps que le reste des forces de défense planétaire organise une contre-attaque d'envergure.

En observant les données de la tablette, tu notes les informations suivantes.

D’après les données dont dispose la Deathwatch, une zone d’insertion a été localisée à 4 km de la crypte. L’Ordo ne veut pas faciliter la tâche des maraudeurs en larguant la Kill-Team à l’aplomb de la crypte. De plus l’Inquisition espère toujours que la crypte restera inviolée, malgré la teneur de cette mission. Entre la zone d’insertion et la crypte, trois chemins sont possibles : par les toits, par les rues ou par les souterrains et égouts de la ville.

La ligne de front est encore à quelques kilomètres de la crypte et de votre trajet prévisionnel, le point d'insertion étant dans la zone sous contrôle impérial. Seulement en analysant les vecteurs de positions alliés/ennemis et les mouvements de regroupement de la garde impériale et des PDF, tu estimes que le front viendra tangenter votre propre vecteur d'approche, le temps que vous soyez sur zone ; et le temps joue contre vous.

Réflexions de Braak :

Plusieurs possibilités s'offrent donc à nous. Si une autre zone d'insertion est possible pour éviter de rencontrer les forces chaotiques sans compromettre la position de la Crypte, ça me semble préférable.

Sinon, le choix principal se portera soit sur un passage en force, soit le plus discret possible.

Le passage en force a l'avantage de nous donner l'occasion de remplir l'objectif tertiaire si l'Oblitérator mène les troupes chaotiques. Il nous permettrait également de remonter le moral des FDP grâce à notre intervention. Par contre, nous devrions arriver moins rapidement sur l'objectif principal et nous aurions donc moins de temps pour remplir l'objectif secondaire si les forces chaotiques ne sont pas ralenties par notre intervention. Si nous pouvions réquisitionner un Immolator avant de débarquer ou même sur place, ce serait parfait pour satisfaire mes deux compagnons. En effet, les Storm Wardens sont connus pour leur goût prononcé pour les assauts mécanisés et les Salamanders pour les armes chaudes.

Un passage rapide et discret nous donnerait plus de chances de remplir l'objectif secondaire mais il y a alors moins de probabilités que nous rencontrions l'Oblitérator et donc de remplir l'objectif tertiaire.

Enfin, le choix entre toits, sol et sous-sol sera certainement guidé par la célérité avec laquelle nous pourrons nous déplacer sur chacun de ces environnements.

Braak rassemble ses pensées et fait part de ses réflexions à ses frères d'armes.

Tandis que tu laisses tes pensées dérivées autour de l'Immolator, tu te rends compte qu'en réquisitionner un de la Deathwatch pose plusieurs problèmes : comment le larguer ? Comment le garder pendant que vous êtes dans la crypte ? Comment le récupérer à la fin ? Et pas des moindres : tu n'as jamais vu d'Immolator aux couleurs de la Deathwatch depuis que tu es entré à son service. Il te semble bien te souvenir que seul le Ministorum a accès à ce véhicule et qu'il accompagne surtout des soeurs de bataille.

Quant à en trouver un sur place et le réquisitionner au nom de l'Inquisition, l'affaire te semble ardue. Il faudrait déjà qu'il y en ait un. Et vu la stratégie des FDP, qu'ils consentent à se passer d'un transporteur lourd bien armé... Enfin te revient en mémoire la tête du Capitaine Ingram quand l'escouade Zéphyr était revenu de Mollestus après avoir utilisé sa Valkyrie de transport pour un tir de barrage contre les Félis. Si le simple fait d'en appeler à leur propre transporteur comme armement avait valu une telle réprimande à l'escouade, que vous vaudrait de réquisitionner un véhicule impériale à des forces déjà en infériorité numérique ?

Si l'ordre utilisé par la Capitaine Ingram pour annoncer les objectifs correspond bien à leur priorité, il faut privilégier une approche rapide et directe.
D'autant que l'escouade semble de taille assez réduite pour cette mission et qu'il sera difficile d'avoir une vrai force de frappe expéditive. Nous risquons donc de nous enliser.
Nous aurons cependant l'avantage de cet inconvénient : nous pourrons nous mouvoir pus discrètement.

Concernant le parcours, les égouts nous permettraient d'être moins visibles.
Mais si nous sommes retardés à l'intérieur, il sera plus difficile de s'extraire et nous risquons donc de perdre un temps précieux.
Les rues ou les toits nous permettraient de circuler plus librement et nous offriraient une meilleure estimation de l'évolution de la situation.
Nous serions certes plus repérables, mais peut être serait-il possible alors de basculer sous terre si nous étions découverts, afin de finir le trajet plus discrètement.

Quoiqu'il en soit, l'objectif est bien d'aller le plus directement possible à la crypte, quitte à laisser les combats derrière nous.
Ce n'est pas l'envie qui me manque de démontrer à ces Maraudeurs la puissance de l'Ordo, mais bon, les ordres sont les ordres...

Il nous faudra de quoi ralentir l'ennemi si jamais il arrive à proximité de la crypte afin que nous ayons le temps de récupérer les données et ensuite de les purifier. Peut être quelques mines ou autres pièges. Je vais étudier cela plus en détail.
Je regrette que notre Techmarine ne puisse se joindre à nous. J'avoue ne pas être entièrement dans mon élément avec cette technologie...

Alors que vous devisez en vous rendant à l'Armorium, vous remarquez qu'une jeune recrue de la Deathwatch s'est mis en travers de votre chemin.

"Mes frères, le capitaine Ingram m'a assigné à l'escouade Zéphyr pour pallier l'absence de Frère Mallion."

Puis en parfait Dark Angel, le nouveau venu n'ajoute rien d'autre qu'un regard scrutateur.

HRP : Krisprolls, je t'ai préparé un marine du chapitre Dark Angel. Ce sont des individus taciturnes, méfiants et distants, particulièrement hostiles aux non-humains mais d'une ténacité et d'une obstination à mener leur mission au bout qui sont particulièrement appréciées.

EDIT : j'ai gommé la notion de techmarine pour laisser le choix à Krisprolls.

Frère BERGEN, si mes estimations sont exactes, nous rencontrerons le front au cours de notre progression. Il nous faudra alors choisir de passer en force, en vitesse, en sous-sol ou dans les airs. Voir plusieurs de ces options à la fois. Je pense que nous serons d'accord que contourner le front soit une mauvaise option si nous devons rejoindre au plus vite notre objectif principal.

Si les sous-sol ont notre préférence, je m'équiperai sûrement de mon armure de scout pour ne pas être gêné dans nos déplacements, d'un fusil de sniper MK IX pour éliminer les éventuels éclaireurs ennemis en surface, d'un Astartes combat webbing pour transporter mon matériel et d'un Grappin si besoin de monter rapidement sur les hauteurs. Il me restera 9 pts pour du matériel complémentaire. D'utile j'ai répertorié :

- Balise de téléportation : 10

- Cartographe : 5

- Comm-Vox (pour garder le contact avec les forces de défenses planétaires et notre vaisseau) : 10

- Hurleurs : 5

- Mines à fragmentation Astartes ou Leaper  Mines : 5

- Talette de données : 5

Compte tenu des différentes options qui s'offrent à nous, notre choix de réquisitions sera très différent d'une route à une autre.
Si nous optons pour les égouts, il faut en effet privilégier une armure scout et un équipement léger et discret.
Il ne sert à rien de prendre du lourd qui nous encombrera. D'autant que si nous privilégions cette option, je doute fort qu'il faille souhaiter ne rencontre avec l'obliterator...
(Réquisition pour ma part : épée énergétique, pistolet lance flamme, reste 20 pts pour prendre du matériel cité par Biel)

Pour ma part, j'ai une préférence pour l'air libre, avec une configuration matériel qui nous permettre d'atteindre rapidement nos objectifs principaux mais aussi de pouvoir supporter une rencontre musclée.
Je suis pour ma part plus efficace dans ce genre de configuration, notamment si on privilégie les toits.
(Réquisition pour ma part : épée énergétique, Plasma Pistol, reste 15 pts pour prendre du matériel cité par Biel)

Info que vous avez dans les dataslate : comme la cité est industrielle, les égouts sont en proportion. Le monde souterrain est certes plus étroit qu'à l'air libre, mais tant que vous restez dans les boyaux principaux, il devrait (je dis bien devrait) y avoir de la place pour tenir à plusieurs de front, même en armure énergétique.

 

Bon après pour la discrétion, évidemment, je n'ai rien contre les armures scouts.

krisprolls

ven 08/03/2019 - 17:17

*'s avance*

Les égouts...beurk On peut aussi bien se faufiler que être piégé comme un rat dans un trou!!

Pas un sas.pas un code. De la pierre. Rien que ça...

*regard perdu dans le vide*

Est ce qu on a des plans de ces égouts de date récente?

Je mettrai ma main à coupé que si les forces impériales se font rentrer dedans on nous attendra dans les airs ou sur terre

Si en revanche on a montré une puissance suffisante. C'est dans les bas fond qu'il y aura la populace pour nous barrer la route

*un ange passe*

Mfffm. Je penche pour une approche dehors si on veut réaliser les objectifs secondaires

Et à mon grand dam. Sous terrain si on veut rusher la crypte

*crache par terre*

Mais je vous le dit. J aime pas ça les égouts

 

Hrp: pas sur de comment s exprimer ici mais bon. On essai. Je vais faire techmarine

Les différentes options restent viables.
Si les sous-terrain nous offrent l'option d'avancer sans s'enterrer, voilà qui peut être une option.
Des cartes nous serait cependant essentielles, je suis de l'avis du bleu.
Sans cela, nous avancerons à l'aveugle et nous risquons de perdre du temps. Ce qui est inacceptable.

Donc pour moi, le choix des égouts ne se fera que sous cette condition.
Et je resterai pour ma part en Armure énergétique. Je fermerai la marche et assurerai le soutien si on tombe sur quelque chose de trop gros pour une armure scout.

(@Krisprolls : il faut bien ce lancer... Bon, je ne suis pas sur que ce soit très apprécié de cracher au sol dans le Strategarium... Mais bon, on va passer l'erreur du débutant :) . Juste pur information, vois les Space Marine à la base comme des Chevaliers un peu rigide, voir coincé, et plutôt bien éduqués, même si on peut avoir quelques variations en fonction des Chapitre. Quoiqu'il en soit un Techmarine Dark Angel serait moins ouvert sur ses états d'esprit : simple, efficace et un peu imbus de sa personne ;) . Enfin, c'est ma vision )

krisprolls

mar 12/03/2019 - 23:05

Objectif : effacer de la crypte les données sensibles sur des artéfacts archéotech xénos afin qu'ils ne tombent pas au mains de l'ennemi

Le capitaine Ingram a demander de les récupérer si l'occasion se présente et d'en profiter pour dezinguer l'obliterator en approche.

 

Ressenti : Si on m'avait dit que j'allais tomber avec une équipe pareil, j'aurais signé de suite, pas des rigolos à la deathwatch

Résumé

L'Arrivée en orbite de la frégate avec approche furtive de la planète a été une réussite,ce grâce aux 3 barques de l'imperium sensées faire appâts. Celles ci ont bien accomplies leur mission mais la barge du chaos armée bien plus lourdement a réussi à faire mouche une fois. Paix sur nos frères!

Juste le temps de la diversion pour faire un largage orbitale. Atterrissage violent comme par habitude mais efficace pour passer sous les radars. Zone déserte à l'exception d'une chimère venue d'instinct analyser le silo de notre largage. Trop de métal en suspension pour allumer le cartographe et ainsi pourvoir se diriger directement vers objectif.

L'équipe se met en branle, trouver une bouche d'égout est la solution la plus intelligente qui soit sortie de la petite réunion de préparation avec cette nouvelle équipe. Des tirs éparses , nombreux mais pendant de très court laps de temps. La bande n'est pas loin, l'équipe doit se hâter. Petit moment de doute lors de la traversée à découvert du pont qui mène a la partie industrielle de ce district. Frère Brake veille au grain avec son sniper.

Frère Pyro propose de chercher un accès aux égouts via une des usines du quartier et se afin de nous faire sortir des rues. Trop d'angles mort, trop peu d'information, le cartographe toujours HS.

Ouverture peu conventionnelle du bâtiment par le côté Hangard, il faut au moins ça car Frère Bergen ne se sépare jamais de son jetpack, même dans les égouts… L'équipe se relâche un peu une fois à l'abris. Court répit, des civils apeurés par les bruits des combats sont entassés dans ce qui semble être un ancien entrepôt de l'empire. Pas le temps de les aider, peut être plus tard. les minutes sont précieuses. Finalement un technicien fait son devoir, nous accompagne jusqu'à un tuyau d'évacuation que l'équipe s'empresse de vider. Puis c'est partie pour une longue descente, humide, les pieds qui glissent, l'odeur, cette sensation sous l'armure, bref les égouts.

On s'y perd un peu, on finit par trouver un passage via un conduit de quelques 8metres de haut et une échelle de fortune. Avec toute la discrétion possible lorsqu'on a un jet pack dans un tuyau de canalisation et un techmarine avec un bras métallique de 200kg, l'équipe progresse péniblement et avec fracas.

Finalement, sens en alerte, première rencontre! Si loin de l'objectif, il ne faut laisser aucun survivant!

1,2, 4 non 5 spaces marines du chaos, ils sont eux aussi aux aguets et semble nous avoir repéré. PRIORITE, NE PAS LES LAISSER FILER et prévenir de notre arrivé les renforts environnants sinon le plan est fichu et nous avec. Tout s'emballe, lance missile de frère Callibos pour ouvrir les hostilités suivi de très près par le crépitement du fuseur de Pyros. vient ensuite frère Brack qui boit littéralement l'âme des ennemis. Frère Bergen est quand à lui arrivé un peu en retrait, ne pouvant utiliser pleinement le jet pack dans les tuyaux de maintenance dont nous sortions. Il fit preuve d'une excellente agilité à esquiver les tirs fous de ces FDP.

5-0 . Pas de blessés, il faut se hâter. Enfin le cartographe nous donne des précisions, nous sommes à 10 minutes de l'objectif, il semblerait que les troupes adverses aussi. Le détecteur de Pyros indique des renforts qui viennent dans notre direction...Quelques grenades Krak sur les cadavres fumants pour ralentir les futurs arrivants, plus de discrétion, de l'impact, de l'action!

Galvanisée par cette première victoire, l'équipe fille à toute allure et atteint la crypte rapidement. Là, deux épaisses portes isolent la crypte du monde extérieur. Elles sont solidement fermées mais le resteront elles longtemps. Quelques hommes armés de lance-flamme et autres fusils, des araignées meca faisant office de tourelles , des barricades de fortune, rien de bien probant pour arrêter un Obliterator

Frère Callibos évalue les données à supprimer et la possibilité de les télécharger dans sont propre système. Besoin de tenir 5 minutes. Seul il se met à l'œuvre en se connectant aux servo-cranes. Des informations sur l'arrivée de l'obliterator et d'une escouade de space marine du chaos sur site rendent l'atmosphère pesante. 

Les autres frères connaissent la mission! IL FAUT TENIR LA CRYPTE! Quoi qu'il en coute, ne rien laisser passer entre eux et les serveurs de données.

Un bruit de crépitement intense, la porte rougeoie et s'effondre fumante. Le voila! Armure lourde, équipé de lance flamme lourds jumelés à un bras et de multifuseurs sur l'autre, l'obliterator n'est pas venu pour enfiler des perles. 

Au loin des échanges de tirs, il semblerait qu'un escadron imperial soit venu prêter main forte et se charge à l'extérieur des space marines. Il ne reste QUE cet immondice, cet amas de ferraille et d'armement lourd. Ce vecteur de mort. L'obliterator

La première brochette de soldat s'envole en chandelle sous les armes titanesques. Bergen peut enfin laisser libre court à sa furie et se projète au corps a corps avec ses réacteurs dorsaux. Il défi la machine immonde et l'insulte pour accaparer toute son attention. Le lance-flamme se transforme alors en eviscerator. l'enjeu est de taille. La deathwatch ne recul pas!

Pyro se lance lui aussi au corps a corps. Ce genre de robot, il vaut mieux le forcer à se battre de près sans quoi il serait capable de raser la crypte d'un balayage rapide de ces énormes canons. Frère Brake remotive les quelques survivants et insuffle une dynamique de groupe avant de partir lui aussi au corps a corps. IL FAUT TENIR LA CRYPTE

Les araignées mécas sont balayées d'un coup de fuseur puis l'Obliterator passe en full CAC en changeant sa deuxième arme en eviscerator. Malgré les attaques incessantes de l'équipe, celui ci ne semble pas subir de dommage.

Un mot dans l'oreillette, Callibos a réussi à accélérer le processus, la copie est terminée, la suppression des données est pour bientôt. La mission change, il ne faut plus TENIR, il faut faire ce que la deathwatch sait faire, il faut ANEANTIR

Pyro s'embrase, il finit par trouver des failles à l'armure lourde et inflige de gros dégâts. Si seulement frère Brake arrivait à passer ce blindage, il pourrait alors s'attaquer mentalement à l'humain qu'il y a sous ce tas de ferraille.

Les coups pleuvent, Callibos arrive au moment ou Frère Bergen se fait cisailler une bonne partie de la jambe. il faut ANEANTIR

Lance missile au travers de la crypte, les autres frères s'écartent tout en lâchant des grenades Brake pour maximiser les dégâts. Chacun sait que repartir dans une configuration à distance avec l'oblitérator est un pari dangereux. Heureusement, L'obliterator commence à montrer des signes de dysfonctionnements majeurs, il change ces armes pour des fuseurs.

La situation bien que critique ne dure pas longtemps. L'obliterator qui ne souhaite qu'emporter avec lui un membre de la deatwatch détruit un a un les abris derrière lesquels Bergen se met a l'abris mais sans succès. les dernières grenades restantes ainsi qu'tir de lance missile placé exactement où le coup de Pyro avait fait mouche fit tomber le robot.

Dès lors Frère Pyros porta les premiers secours à Bergen qui ne tenait qu'à l'adrénaline. Dehors plus de bruit, les combats ont cessés, pas vraiment de vainqueurs devant la crypte, juste des corps entassés... 

L'équipe à contacté le haut commandement rapidement après avoir sécurisé la zone. Après un debrief de la situation, l'équipe a reçu les coordonnées d'extraction et s'y est rendue sans encombre, les combats de la brèche étant un peu plus loin 

Conclusion de la mission: 0 pertes, 1 blessé, données récoltées et obliterator down

Fin du rapport

 

 

 

 

Braak s'adresse aux soldats survivants avant de quitter les lieux, se remémorant les paroles des vétérans qui se préparaient à livrer leur dernier combat.

La mort n'est pas pour tout de suite soldats !!! Aujourd'hui, vous avez combattu avec courage aux côtés des Astartes. Aujourd'hui, vous avez tenu face à l'abomination. Aujourd'hui, vous avez honoré l'Empereur, et de celà nous en sommes les témoins.

Je ne manquerai pas d'en toucher personnellement un mot à votre supérieur. Continuez le combat, In Nomine Imperatoris !!!

 

HRP : Merci pour ce rapport Kris, à bientôt pour un tout autre univers :)

Sitôt débarqués de la frégate qui vous ramenait à la station de surveillance, vous êtes convoqués par le Capitaine Ingram pour un debriefing.

Dans la salle se trouve un interrogateur et quelques agents du Trône, à distance respectueuse du Capitaine. Pas d’Inquisiteur en vue.

"Mes Frères, nous avons reçu un message astropathique de Ravacene, d’où vous rentrez. Les forces inquisitoriales sur place nous indiquent que la crypte tient toujours, malgré les dégâts subis, que vous avez la seule copie existante des données de l’Ordo Xeno et que vous avez détruit un Obliterator.

Tout cela m’a l’air d’être un succès. Je vous prie de remettre sans tarder les données exhumées aux envoyés de l’Inquisition ici présents. Ils sont chargés de vérifier l’intégrité et l’exhaustivité des données.

Vous serez aussi intéressés je pense par le dénouement de cette histoire, car il confirme les craintes de l’Inquisition. Peu de temps après votre extraction et la destruction de l’Obliterator, la barge du Chaos a embarqué les forces ennemies restantes sur la planète et a quitté l’espace réel pour l’Immaterium, avant que la contre-attaque lancée par les PDF ne puisse les prendre en tenaille. Ceci confirme que ce que vous avez récupéré était le véritable objectif de cette bande de maraudeurs et qu’ils étaient guidés par l’Obliterator. En coupant la tête, vous avez mis en déroute le corps et sauvé non seulement de précieuses données pour la très Sainte Inquisition, mais aussi de nombreux citoyens de l’Empire. L’Empereur vous sourit mes Frères, soyez en fiers !"