Knight - En route pour la Table Ronde

Soumis par Thomas le lun 31/08/2020 - 16:01

Ce sujet est destiné à regrouper tous les éléments relatifs au statut de Héros des Chevaliers.
Il concerne les Chevaliers ayant atteint 300PG et plus et destinés à un avenir brillant.

J'y mettrai à jour ci dessous :

- Les Règles de création des armes de Prestige
- Les Règles de création des modules de Prestige
- Les Règles de création des Armures de Légende
- Les éléments concernant l'accès à la Table Ronde
- Les éléments concernant la création et la gestion de Section

Et d'autres Surprises...

Vous pouvez utiliser ce sujet pour échanger entre vous ou avec moi et faire vos propositions, vos demandes et vos commentaires.

Chevaliers ayant atteint le statut de Héros à ce jour :
- Inès "la Repentie"
- Black Stone "l'Exhumé"

Les armes de Prestige sont les éléments à prendre en compte le plus rapidement (les autres éléments arriveront bien plus tard, mais vous avez le droit d'y penser aussi).
Même si vous n'avez pas atteint le statut de Héros, vous pouvez commencer à réfléchir à une ou deux armes de Prestige.

Ces armes vont participer à la légende du Chevalier.
J'ai donc décidé de les mettre en place avant les 500PG minimum à atteindre, et ceci de façon progressive. L'idée derrière tout cela est que l'Arme, au même titre que l'Armure, évoluent dans le temps et devient une partie même du Chevalier.

Quelques conditions pour l'obtention du "premier niveau" de l'arme :
- Me fournir un descriptif RP de l'arme, de son look et de ses effets souhaités. Je ne veux pas d'indication chiffrée ou de choix d'effets dans la liste.
("Je veux une arme qui désorientent les ennemis quelques secondes" et non pas "je veut mettre Choc 2 sur mon arme").
- Avoir atteint 300PG cumulés
- Pouvoir payer 50PG pour la première phase

L'arme de Prestige devra atteindre l'équivalent de 150PG aux environs des 500PG.
Elle évoluera au fur et à mesure, par "pack de mis à jour" d'environ 20PG.
Ces mises à jour seront des "surprises" mais qui respecteront votre demande initiale (avec quelques ajouts de votre conteur bienveillant qui a aussi envie de s'amuser).
- Pour les modifications suivantes, Avalon doit disposer de la Zone Interdite
- Pour les modifications suivantes, vous devrez pouvoir payer les PG

Petite précision : l'attribution de l'arme n'émane pas d'une demande du Chevalier, mais d'une décision de Camelot (même si je demande au joueur ce qu'il souhaite).

Les Armures de Légende sont confiées aux Chevaliers de la Table Ronde ayant fait leur preuve (autour de 600PG).
Elles combinent l'armure initiale du Chevalier et une version "allégée" d'une seconde armure.
Certaines incompatibilités existent entre les armures, limitant donc les combinaisons possibles.
Cette "fusion" offre des capacités annexes qui sont souvent moins puissantes et plus consommatrices de PE que leur version originale.
Mais elle permet d'augmenter la puissance dévastatrice ou les opportunités d'intervention des Chevaliers.
Vous retrouverez plus tard (en temps voulu), la liste des combinaisons possibles.

Premier à entrer dans la cour des grands, Black Stone.
Notre Russe en armure Barbarian se verra bientôt équipé du Marteau Typhon.
Arme de Prestige répondant à certaines problématiques et surtout à un certain style.

En voici la genèse...

Salle de la Table Ronde – Un jour d’avril 2038

Dagonnet mit sur pause l’écran R.A. :
- Et voilà…
- Et donc, c’est quoi le problème ?
La voix de Sagramor masquait à peine son ennui. Il réprima cependant un bâillement.
C’est Palomydes qui répondit au chef de la Section Tarasque :
- Ce que notre ami veut nous montrer par ces extraits d’intervention sur site, c’est que les dégâts sur les infrastructures sont trop souvent monnaie courante.
- Et bien quoi ? C’est la Guerre. On ne fait pas d’omelette sans casser des œufs…
- Sauf quand les poules ne pondent plus, Sagramor.
- Mouais, mais c’est le principe d’une Barbarian, c’est gros, ça attrape des trucs et ça les écrase sur la tête de l’Anathème. C’était pas le topo de Merlin ? Non ? Il se tourna vers Gauvain qui répondit.
- Euh… Oui, en quelque sorte, mais dans certaines situations, disons qu’il faudrait pouvoir limiter les dégâts. La prise de Paris a été encore un exemple. Certes, on ne peut pas dire que la ville était en bon état. Mais il est dommageable de la ruiner encore plus. C’est le patrimoine de l’Humanité.
- Je veux bien. Mais quand vous n’avez qu’une façade haussmanienne sous la main, vous faites comment ? On va pas leur lancer des noyaux de cerises. On fait quoi ? On leur dit d’arrêter de toucher à l’environnement ? Autant arrêter de faire sortir les Barbarians.
- Dans certains cas, la situation s’y prête. Et il n’y a pas d’autre choix. Concéda Palomydes. Si nous pouvions fournir des armes, cela règlerait le souci.
Gauvain rétorqua :
- Impossible. Le problème de la taille est insoluble. Nous avons tourné la chose dans tous les sens, au delà d’une certaine taille, les armes sont inadaptées. Le système n’arrive pas à les gérer. Du coup, ça limite l’utilisation des capacités de la Barbarian.
- Et bien, il faudrait motiver les Chevaliers ainsi équipés à utiliser une arme dans certains cas où les destructions sont à éviter. Une arme qui pourrait faire autant de dégâts qu’une façade XIXeme…
Les yeux se tournèrent vers Gauvain.
- J’ai bien une idée. Un truc sur lequel les équipes travaillent depuis un moment. Mais ce n’est pas au point. Il me faut encore du temps et surtout des tests, en premier lieu, déjà, sur la structure même d’un matériau qui pourrait encaisser une telle force.
Sagramor se lève, montrant que pour lui, le problème était résolu.
- Et bien voilà. On l’a notre solution. Le petit va nous pondre un truc qui fera des gros dégâts, sans abîmer le décors.
- C’est que…
- Quoi encore ? C’est quoi le problème ?
- Comme je vous le dis, la technologie n’est pas très stable. Elle ne le sera peut-être jamais, et cela pourrait être un peu risqué.
- Ouais, faudrait être pas mal barjot pour tester le truc, c’est ça ?
- Oui, en d’autres termes…
- Si c’est ça, tu peux te mettre au boulot… Je crois que j’ai ton cobaye.

#HRP#

Le décors est posé, de belle manière ! Le cobaye est identifié... Il est consentant... Le temps commence doucement à virer à l'orage Soeurs et Frères d'Avalon ! 😂

Le temps du "néobourrinage" progresse et il prendra de multiples formes avec une bonne dose de surprises. Votre Conteur s'y engage et votre humble serviteur compte doubler la mise...

Bienvenue à bord...

✊SAG-(en)FO(rce)

Je verrai bien, une lame de lumière qui pourrait servir au contact à une main, au contact à deux mains et au tir à deux mains. A une main, l'arme est ressemblerait à une épée de lumière. A deux mains, l'arme utiliserait de l'énergie de l'armure, le manche et la lame s'agrandiraient. Cela permettrait d'envoyer un faisceau de lumière à distance.

Ca commence bien tout ça...
Trois propositions, trois armes avec changements de forme, de taille etc...
Bien entendu non prévu par le système, sinon, ce serait trop simple :p

Aller, je relève le défi.
Je travaille sur la demande d'Inès et de Talion et je peaufine celle de Black Stone.
Il va me falloir un peu de temps, hein :)

Je suis plutôt heureux, pour le moment, de l'acquisition de mes 'Pompes que je peaufinerais aux gré des PG, je partirais donc sur 2 voir 3 modules épique de qualité supérieure.

  • Module de prestige "Quetzacoalt" : En l'honneur du Dieu-Roi des Aztèque, Lance flamme intégré à l'armure au niveau du cou et du torse pour brûler les hordes impies.
  • Module de prestige "Huracan" : Dieu du vent, de la tempête et du feu, Lanceur de multiples missiles partant des épaules et du dos pour mettre à bas les plus grosses créatures ainsi que les masses grouillantes.
  • Armure de prestige "Uxmal" : En l'honneur de l'imprenable cité Maya du Yucatàn. Armure combinant les caractéristiques de la Paladin et de la Warmaster. Armure massive de couleur dorée/cuivrée au heaume ciselé de dragon à plume. Inspiration méxicaine hispano-aztèque.
  • Et si il faut vraiment une arme, je partirais sur une bonne paire de gro fling'. Mélange de mitrailleuse/fusil à pompe envoyant de grosses cartouches pour déchirer l'ennemi.
     

Ah que vous envoyez des étoiles dans les yeux, chers héros, ça fait rêver Lucas.

"Il ressemble à un poing américain, mais sortez-le dans une rixe, et elle sera vite finie." Lamorak

Surnoms : le poing Tesla, le gros taser, la châtaigne

Semblable à un gros poing américain (aux dimensions d'un gantelet de Warrior), le poing Tesla serait capable de projeter des arcs électriques à quelques mètres depuis l'extrémité de ses pointes. Avec un mode basse puissance pour laisser une foule tétanisée au sol sans victime, le poing tesla serait dévastateur contre les ténèbres avec la lumière bleu électrique de ces éclairs, sans parler des châtaignes qu'il peut infliger au corps à corps à un adversaire.

S'il devait évoluer, ce pourrait être sur sa portée, ou avec un mode qui tire de l'énergie de l'armure pour produire un unique éclair de grosse puissance. J'imagine aussi qu'on pourrait le coupler avec le bouclier que Lucas ne manquera pas d'acquérir un de ces jours pour faire une désagréable et douloureuse surprise à ses attaquants (en faisant parcourir des éclairs sur le bouclier par exemple).

Deux possibilités, si on ne veut pas gérer les changements de forme, la forme d'une épée batarde ou celle d'une lance légère.

Autre possibilité pour affirmer le côté "tank" d'Ines, ce serait un bouclier "La force de la foi" qui émettrait de la lumière et serait capable de faire un mini champ de force pour protéger les innocents.

A toi de voir Trambi, entre l'arme ou le bouclier.

Sachant qu'il est possible qu'à terme vous puissiez avoir 2 armes... Qui sait :)

SuperB a écrit :

Qu'il gagne les 250PG qui lui manque avant de commencer à rêver :D

 

Meujeu, meujeu, il est méchant le grand môssieu là-bas !

Il me traite de bébé !!!

C'est pas ma faute si les héros ont 50% de décôte sur leurs gains d'aventure mais que les jeunots n'ont pas 50% de bonus !

Camelot - Une nuit de fin mars 2038

- Bonjour Merlin, tu m'as fait mander ?
- Ah, oui ma chère. Je suis content que tu aies pu te libérer. Je suis confronté à un problème et je voudrais connaître ton avis.
L'homme se dirigea vers le fond de son atelier où se trouvaient des dizaines de projets et prototypes en attente de finalisation. Il y avait là des armes, des morceaux d'armure, des modules, et d'autres éléments bien plus difficiles encore à caractériser.
De part et d'autre de la pièce, deux silos de production de Nanomachines tournaient à plein régime, 24h/24.
Il hésita un instant, et finit par se diriger sur une étagère alignant une multitude de ce qui semblaient être des poignées.

- Ah, la voilà.
Puis revenant vers son interlocutrice :
- Je vais télécharger les données dans le système de Fantôme.
- Très bien. Je vois que vous cherchez encore un cobaye.
Difficile de lire sur le visage de la femme le sentiment qui pouvait se cacher derrière cette phrase. Mais Merlin ne sembla pas contrarié.
- Le progrès avance sans cesse. Et je suis trop vieux pour tester moi-même tout ceci.
- J'aimerai être comme vous à votre âge. Enfin, en espérant l'atteindre.
Merlin la regarda un instant, une moue un peu triste sur le visage, mais ne sut quoi dire.
- Aller ! Passe dans la pièce d'à côté et dis moi ce que tu en penses.

Après un signe de tête, la femme s'exécuta et, une fois la porte passée, déploya sa méta-armure et dans la foulée, l'arme que lui avait confiée Merlin.
- Quel est la fonction ?
- La polyvalence, je cherchais une arme de corps à corps permettant de lutter contre une multitude de créatures, mais aussi contre des adversaires plus puissants. Tout en permettant de protéger le porteur. Je lance la simulation ?
- Allez-y.
Après quelques minutes de combat, ballet implacable dans lequel évoluait le corps gracile, presque érotique, de la Chevalier, la simulation s'interrompit.
A peine sortie d

e la pièce, elle folda son casque et à peine essoufflée, annonça le verdict :
- Peu commode.
- Rah, je savais que ce n'était pas opérationnel. Quel est le problème selon toi ?
- En occupant les deux mains, on perd de la mobilité et de la précision, sans pour autant gagner en puissance. De ce fait, c'est ambivalent mais ne convient à aucune catégorie de combattants.
Merlin alluma un écran R.A. sur lequel un schema 3D de l'arme apparut.
Il réfléchissait, le regard posé sur les pixels.
C'est son interlocutrice qui mis fin à l'interminable instant :

- Coupez-le en deux.
- Mouais, ça fait deux armes, on perd le principe de base et notamment celui de la protection.
- Pas si vous laissez le choix entre les deux options.
- Ahah ! Brillant. Je savais que je pouvais compter sur toi. Je travaille sur ça et je te le confie.
- Négatif. J'ai déjà tout ce qu'il me faut et vu les prochains jours qui nous attendent, je ne compte pas l'aborder en mode test.
- A qui d'autre je peux confier cela... ?
La femme lança un ordre à son I.A. et le visage d'un homme apparut sur l'écran R.A.
- Peut être ce Chevalier. J'ai eu l'occasion de le voir en action. L'arme pourrait correspondre.
- Hors protocole. Je ne peux pas confier cette arme à un Initié.
- Eh bien n'activez pas les bonus tout de suite. Regardez comment l'arme et son porteur se comportent et prenez la décision plus tard.
Merlin réfléchit encore un instant. Puis tapa sur la table.
- Et bien soit ! Le combat contre l'Anathème ne doit pas attendre. Merci encore pour ton aide, jeune fille...
- Merlin...
- Quoi ? Laisse moi au moins les privilèges que m'accordent mon âge. Aller, file ! L'humanité a sans doute besoin de toi quelque part.

Camelot - une jour de Février 2038

Le Chevalier Hemba de la Section Dragon pénétra à l'intérieur de l'Atelier. Il fut surpris de tomber face au Chevalier de la Table Ronde Gauvain, en personne.
- Sir ?
- Ah, bonjour Chevalier Hemba. Je vous attendais.
- C'est vous qui allez me retaper ? Ma Warmaster est en salle état mais, je ne pensais pas...
- Ne vous inquiétez pas Chevalier. Rien de grave. Installez vous sur la Baie de Connexion.
Hemba se dirigea vers l'endroit indiqué, inquiet malgré lui. Ce n'était pas la première fois qu'il devait passer par cette étape, de retour de mission, mais généralement, il avait affaire à un technicien de la Section Giant et non à son chef lui-même.
Il se demandait ce qu'il pouvait bien se passer.
- Vous êtes installé confortablement ?
- Euh... Oui Sir. Bredouilla Hemba.
- Ca va chatouiller un peu.
Le visage du Chevalier devait exprimer son étonnement car Gauvain lui sourit et leva la main.
- Je plaisante. Vous connaissez le processus.
Puis il enchaîna.
- On a un peu de temps devant nous. Je voulais en profiter pour discuter.
- Si vous le souhaitez. De quoi souhaitez-vous parler ?
- Lancelot m'a indiqué que vous aviez combattu à ses côtés, lors de votre dernière mission.
- J'ai eu cet honneur (Hemba se redressa malgré lui dans le sarcophage).
- Il m'a indiqué qu'il vous était arrivé une étonnante chose à un moment assez critique de ce combat. Pouvez vous m'en dire plus ?
- Ah, je vois de quoi vous voulez parler. Je commence où ?
- Où vous le souhaitez, mais essayer de ne rien omettre. Les images que j'ai ne sont pas très exploitables.
- Bien. Nous étions en mission de ravitaillement pour une communauté de rebuts situés à Riga. Une mission assez tranquille, même si c'était pas très loin du territoire de la Bête.
Les relevés étaient clairs et on ne devait pas trop avoir de soucis. Et ce fut le cas, au début du moins. Alors que nous étions en train de livrer le matériel à la communauté, leurs sentinelles nous ont alerté de l'approche d'un gros groupe de créatures. On ne savait pas d'où elles venaient, mais on savait que compte tenu du nombre, la communauté ne s'en sortirait pas.
On a mis les gens à l'abri, et on s'est mis en position, avec l'aide des quelques combattants du coin.
Dès les premiers instants du combat on a su que ça serait compliqué. On a lancé un appel à l'aide. Et bien, la Lumière devait être avec nous car un Vector était dans les parages et ramenait à Camelot le Chevalier Lancelot.
Dès qu'il est arrivé, les choses se sont améliorées mais des créatures avaient déjà pénétré les défenses de la communauté et on tentait de les éloigner des Rebuts.
A un moment, je me suis retrouvé acculé dans une zone, avec derrière moi un dizaine de personnes. Ca craignait.
J'ai déclenché la charge de lumière de mon bouclier amovible. Mais quelque chose s'est passé.
- Oui, c'est à ce moment justement que les images étaient les plus floues. Pouvez vous me dire ce qu'il s'est passé à cet instant précis.
- Grab et Maglight sont intervenus à ce moment là. En même temps, d'après les rapports de leurs armures. Grab a tiré sa dernière fusée éclairante dans ma direction et Maglight, qui était trop loin pour lâcher un Oriflamme, a lancé un nappe de plasma devant moi.
Tout est arrivé en même temps. Et bam ! Gros flash de lumière, même ma visière a eu du mal à compenser. L'instant d'après, ça rayonnait autour de moi. Les créatures avaient du mal à approcher et les gens derrière se sont retrouvés à l'abri de leurs attaques. C'était dingue.
Sir Lancelot est arrivé à ce moment là et a fini le ménage. Puis il est resté devant moi à regarder l'effet et il a fini par dire : "c'est tout à fait le genre d'équipement qui lui correspondrait..."
Désolé, sir Gauvain, mais je ne sais absolument pas ce que cela signifie.
- Ne vous inquiétez pas Chevalier Hemba. Je pense avoir une idée là dessus. Voilà. C'est terminé, merci de votre collaboration et allez prendre un peu de repos. Vous le méritez.
- Sir, merci sir !

#Mode SAG Standard 😎#

Merci Thomas pour le teasing sur les Armures de Légende. Cet aspect est donc bien traité dans la Geste de la Fin des Temps. Bien sûr, comme toujours et comme d'habitude, tu as ma pleine confiance...

#Mode SAG-FO👊@

M'ssieur le Patron, 600 PG, c'est un très beau score à atteindre et c'est dans 2 ans de jeu (environ, peut être plus)... Donc c'est bien loin et ce sont des objectifs ambitieux assortis de cadences infernales... De la petite description que vous nous faites, on va se décarcasser pour obtenir du matos hybride à compatibilité réduite, plus coûteux, moins performant... Bref, j'en appelle à votre bon sens. Il y a pléthore de temps pour y réfléchir mais si à 600 PG, le système proposé pour une armure de légende c'est de gagner une version allégée 0% de matière grasse, ça ne vend pas des masses de rêve...

😬😉 SAG.

Mode Sag-Ramor One :

" Eh blanc-bec, tu veux me suivre à l'atelier ? Je te propose un petit entrainement personnalisé pour vérifier si Berserk est une armure allégée en matière grasse ? Aller, retourne jouer dans la cours de récré avant que je t'envoie masse de rêve à coups de pied de Pala-barbarian dans ton postérieur de Barbarian tout court..."

Mode Sag-Ramor Off

Mode gentil Meneur patient On :

Attention, ne voyez pas cela comme un équipement au rabais.
Mais les capacités des "armures secondaires" sont volontairement limitées pour ne pas déprécier les Armure initiales du même style.
Ainsi, un Warrior/Priest ne pourra pas faire le boulot d'une Priest.
C'est un peu comme le bi-classé de donj.

Ou pour prendre un exemple plus proche de toi : un Rogue/Barbarian ne fera jamais d'Ombre à une Barbarian/Rogue en terme de taille et de force d'impact. Et il restera toujours plus efficace que son homologue inversé en terme d'infiltration.

Reste que l'ajout de ces capacités peut apporter des fonctions bien puissantes en les combinant avec le châssis initial et le reste du matériel.
Car cet équipement complète une panoplie qu'il faut voir dans son ensemble : l'armure+l'armure secondaire+arme(s) de prestiges+modules de prestige
Je fais confiance aux concepteur pour fournir du matos digne des légendes que vous êtes sensées devenir.

Dernier détail : le passage à l'armure de Légende est gratuit... Alors arrête de te plaindre espèce de syndiqué ! ;)

Yes Thomas, comme toujours, j'aime échanger / taquiner (de manière volontairement provocante). Donc c'est de bonne guerre ! Comme indiqué dans le début de mon poste, la confiance est là.

Maintenant si on parle "règles pures", avec le teasing que tu nous as fait, je comprends que, le jour où nos chevaliers seront admis à la Table Ronde, ils n'auront pas exactement le même traitement que les PNJs de la Table Ronde en place. 😜 Pépère Sagramor peut jouer des mécaniques, pour lui, Berzerk, c'est une Paladin fusionnée avec tous les aspects d'une Barbarian... Tous les modules du Sanglier et de l'Ours... 👍

Ca vend du rêve ! 🥰😎

Et oui, les Chevaliers de la Table Ronde actuels ont eu un traitement de faveur, car à l'époque, ils étaient tout seul et ils n'avaient personne pour leur sauver les miches :)

C'est ça de lire les suppléments réservés au MJs
On ne peut être que déçus :)

Mais vous ne savez pas encore tout, fort heureusement !

Hello Thomas,

Je suis ton raisonnement => donc je te propose à ce moment-là de m'abstenir de commenter "l'actualité" Knight du fofo 🤐 qui ne soit pas directement en lien avec le RP de la coterie 😜 (bien que j'aime tout particulièrement échanger, confronter les idées, les visions 🧐).

A l'image de Kronkhar, je ne peux plus être considéré comme un "non sachant" à Knight. Comme Kronkhar je masterise. J'ai dû enfoncer un certain nombre de portes pour préparer / écrire la suite de Knight Dusk et j'ai ouvert ma table de Knight en dehors du club.

Mon silence permettra donc aux autres joueurs de conserver le plaisir de la découverte. 😎

A+

SAG.

C'est sympas pour les copains :)

Mais n'hésites pas à continuer de lancer les actions syndicalistes SAG-FO, tant qu'elles concernent la vision de joueur, dont tu as bien le droit.

Pour les aspects qui touchent à des points plus "obscurs", tu peux m'envoyer un MP/mail pour qu'on en discute, le cas échéant. Tu sais que c'est toujours avec plaisir.

Merci Thomas pour la porte ouverte ! C'est cool Camarade ! 😉

@SuperB : Tu es trop fort Camarade... L'homme qui te fera changer d'avis, de vie, de stratégie... Et qui te fera sûrement passer par la case "Agonie"... Le Duo combo Barbarian/Rogue et Rogue/Barbarian...Deux frères tarés... Où comment dissimuler un double mode Goliath de 6m, 8m, 10m !!! Pour lui permettre de réaliser une shadow attack en mode silencieux avec l'utilisation des murs de l'épicerie d'à côté... (et le toit, aussi) 😂👊🥳

Moi j'adore le concept du Rogue/Barbarian
Ca peut donner des situations tellement... Funky.

Même s'il est vrai que je vois d'autres choses plus dans l'esprit de notre "joyeux drille" de Talion.
A voir comment il va évoluer en 300PG :)

Le duo Raiga et fuga, colosses jumeaux de Hokuto No Ken ça ne sera pas pour tout de suite même si ça aurait été extrêmement fun.

Comme le dit Thomas, il y a plein de choses à faire avec «Dark Talion» autre qu'une barbarian et je commence à avoir des idées...

Une fois passés au statut de Héros, soit 300PG cumulés, vous pouvez accéder à une version béta de votre Arme de Prestige, qui augmentera par la suite.

Le Knight, dans sa grande bonté, a pris la décision suivante :
- Reprise d'une de vos anciennes armes à la moitié de sa valeur (arrondie au 5PG inférieur) lors de l'achat de cette version de base pour diminuer son nombre de PG (et uniquement pour cette usage).

 

Vive la prime héroïco-responsable !

Dans le cadre de l'attribution du Marteau Typhon, 1ère Arme de Prestige du Chevalier BlackStone, le russe aimerait faire valoir la reprise de son ancienne épée bâtarde "SGOLTADH" (Le Tranchoir).

Marteau Typhon : 50 PG pour son attribution en Phase 1

Epée bâtarde : 30 PG - Reprise demandée pour 15 PG

PG de BlackStone disponibles : 35 PG

Total : 50 PG

=> GO TYPHON ! GO !

 

J'ai 35 PG de gloire à dépenser et une épée batarde (30 PG) qui n'est plus dans mon rack depuis longtemps mais cela m'embête d'avoir trois boucliers ! Cela montre un manque de confiance dans la Lumière ! Je vais donc attendre de gagner 5PG supplémentaires pour échanger mon bouclier amovible.

Ou ... alors j'ai confiance dans le Knight et j'échange ma targe amovible contre une réduction de 20 PG pour la première phase de la force de la Foi ! Tout de suite, comme ça à l'aveugle !

Allez !

Contre 30 points de gloire et avec la reprise de la targe amovible (20 points de gloire), Ines souhaiterai pouvoir éprouver sa foi au combat sous la forme de la première version du bouclier de prestige nommé la force de la Foi.

(Oui le titre est faux du coup)

Oui, trois boucliers ça peut faire beaucoup.
D'autant que tu ne peux pas utiliser la Targe + un autre bouclier.
(Je ne sais pas si tu avais déjà appliqué la combo d'ailleurs)
A noter que La Force de la Foi n'aura pas de version "pliée". C'est une arme prévue pour être visible, et avec du style :)

Je t'envoie le petit topo, ce soir je pense.

[By Thomas] - 16 Avril 2038 - Camelot

Alors qu’il allait se rendre sur le tarmac de Camelot pour rentrer à Avalon, un agent de la Section Giant attendait BlackStone avec une malle sécurisée à ses pieds.

TyphoonHammer


A l’intérieur se trouvait un magnifique marteau de guerre, au look « antique old school » et un petit message enregistré par Gauvain  :


- "Chevalier Black Stone. Je sais que vous êtes toujours enclin à tester de nouvelles choses. J’ai d’ailleurs pris beaucoup de plaisir à visionner les vidéos que vous avez tenté d’uploader sur le serveur de Camelot. D’ailleurs à l’avenir, n’hésitez pas à faire une demande à l’avance, cela évitera tout déclenchement d’alerte inutile.
Sachez que vos démonstrations sont à l’étude et en temps que fervent défenseur des belles actions, vous avez tout mon soutien…
Mais bref. Revenons à nos moutons.
Vous trouverez dans cette caisse d’arsenal un prototype expérimental d’arme de contact.
Je l’ai appelé le Marteau Typhon.
Il s’agit d’une version… Comment dire… Nerfée de l’objet. Pour le moment, la conception du modèle définitif me pose quelques problèmes de mises en œuvre.
J’ai notamment une interrogation quand à la capacité de résistance de l’alliage utilisé.
En vous le confiant, quelque chose me dit que je devrais prochainement avoir une partie des réponses.
Ne vous donnez pas la peine de me faire votre retour, l’objet est muni d’un traceur TacCom qui m’enverra toutes les données nécessaires à mes développement.
Cela me permettra en retour d’uploader des améliorations à l’avenir, lorsque certaines étapes seront validées.
Pour le moment ce marteau est essentiellement… Un marteau.
Alors lâchez vous, frappez ce que vous voulez, qui vous voulez, allègrement… Tout en respectant le Code… Bien entendu.
Bon amusement."

Surpris par cette dotation inattendue, le russe formula ses remerciements alors que l'agent de Gauvain avait déjà tourné les talons. Il claqua le couvercle de la caisse, attrapa la poignée et commença à la trainer derrière lui en direction du vector tout en fredonnant :

https://www.youtube.com/watch?v=n_GFN3a0yj0

A mon tours de me la péter un peu...

Pour la reprise de ma dague pour 20 PG + 30 PG de ma réserve, j'active l'acquisition de mon arme de prestige : Ophiuchus - la Serpentaire

Ophiuchus

Cette arme constituée de lames jumelles offre 2 modes de combat distincts :

  • Mode double dague : Marfik et Sabik - Les crocs du serpentaire.
  • Mode bâton de combat : Cheleb - La queue du serpentaire.

 

Pour les effets : On attendra le Meujeu :)

RP : En approche

Hâte de l'utiliser sur le terrain : 10 000%

Camelot - 15 avril 2038 - 9.12AM
Arsenal

" - Bonjour Nathan.
- Bonjour Sir. C'est un plaisir de vous voir. Cela faisait un moment. Vous venez pour un entrainement.
- Oui, mais pas le mien.
L'armurier leva un sourcil interrogateur sur son interlocutrice qui s'approchait des écrans de contrôle.
- Je peux peut-être vous aider, enfin, si vous me dites ce que vous cherchez.
- Ce ne sera pas long, je ne vais pas vous déranger longtemps. Répondit Kay en commençant à manipuler les interfaces R.A.
- Vous ne me dérangez pas... Ah, c'est lui que vous cherchiez ?
- Oui. Il est là depuis longtemps ?
- Un siècle ou deux.
Nathan réussit à dessiner, par sa réponse, les prémices d'un sourire sur le visage figé et dérangeant de Kay.
Ils restèrent ainsi, tous les deux, à regarder les mouvements d'un Chevalier solitaire en train de se battre contre des fantômes invisibles.
Après quelques minutes Nathan brisa le silence :
- Il se défend. J'ai eu l'occasion de le voir travailler, encore et encore. Enfin, au début surtout...
Kay répondit d'un simple hochement de tête, ne détachant pas son regard de l'écran. Ce qui invita l'homme à continuer.
- Il a bien progressé depuis sa dernière visite.
- Il fait encore des erreurs.
- On en fait tous. Ca fait partie de l'apprentissage.
- Justement, il n'apprend pas. Il se conforte.
- C'est à dire ?
- Il met trop d'implication, trop de haine dans ses attaques et ses coups.
- Bah, vu ce qu'il a enduré, ça peut se comprendre.
- On a tous enduré des choses difficiles. Ceux qui s'en sortent sont ceux qui s'en détachent. La vengeance et la haine brûlent trop d'énergie et perturbent la raison.
Il travaille sur quoi ? Le M915A ?
Nathan la regarda, impressionné.
- Oui, enfin, le B, plus précisément.
- Intégrez le Protocole J.
- Dans le M915B, ce n'est pas très logique.
Kay détourna son regard, pour la première fois depuis qu'elle l'avait posé sur l'écran, et l'affecta à l'Armurier.
- S'il vous plait, Nathan.
- A vos ordres, Capitaine ! Protocole J incrémenté, transfert des données.
- Une dernière chose. Quand il aura finit, vous utiliserez ceci.
Elle transmit un bloc de données à la console de l'Arsenal.
Après quelques secondes à regarder les lignes de codes, le visage de Nathan Johanson devint plus sérieux.
- Ce sera fait, vous pouvez compter sur moi.

Talion venait d'arrêter la simulation R.A.
Ses mains tremblaient, et il avait l'impression de les voir encore souillées par le sang.
Qu'est ce que ce gosse faisait là ?
Presque avec rage, il ouvrit le canal de communication avec Nathan.
- Armurier Johanson ? C'était quoi ça ?
- Veuillez m'excuser Chevalier Talion, sans doute un bug dans le protocole. Je vais regarder cela. A ce sujet, pourriez vous vous diriger vers une des baies de connexion ?
Le Chevalier en Rogue serra les points et les dents mais s'exécuta.
Après quelques secondes de transferts de données, Naquam interpela le porteur de l'Armure :
/// Soldat, le QG nous a largué une malle de matériel ///
Talion aperçut en effet la modification indiquée et dégaina les deux poignées qui étaient apparues à son Rack.
Se défoldèrent alors deux dagues finement ouvragées mais qu'il n'avait jamais vues dans l'Arsenal du Knight, qu'il connaissait pourtant bien.
- Armurier Johanson ? Vous pouvez me dire d'où cela vient ?
- Le cadeau d'une Dame. Ah, et il y a un mot l'accompagnant.
Naquam afficha alors les quelques lignes de texte liées à l'arme :
"On ne peut battre son adversaire que par l'amour et non la haine. La haine est la forme la plus subtile de la violence. La haine blesse celui qui hait, et non le haï."
Gandhi.
Talion resta un instant à regarder les deux lames étincelantes briller sous les lumières blanches de la salle d'entrainement.
La Citation du dirigeant spirituel Indien se fondant en elles.
- Armurier Johanson ?
- Oui, Chevalier Talion.
- Pourriez vous relancer la simulation.
- Bien entendu. La même ?
- Oui, et avec le... Bug... S'il vous plait.

Alors, là, c'est du cousu main... C'est du grand Devos... 😇

Ophiuchus - la Serpentaire dans les mains de Talion assortie d'un message d'amour choisi par Kay... 🙄

A coup sûr, ça va être "l'Amour vache"... Au nom de la crucifixion du Messie chrétien, notre assassin ayant deux joujous, il va demander à ses ennemis de bien vouloir tendre l'autre joue... 😎

Gandhites-vous ? 😉

Ola Camarade Trambi !

Dans le (futur) cadre des évolutions des armes de prestige de nos persos... Une fois que ce sera encore plus chaud que ça ne l'est déjà... Serais-tu partant pour proposer une petite combo à Thomas ?

Un truc un peu comme ça entre la Force de la Foi et Typhoon...

https://gfycat.com/fr/sandywigglyintermediateegret-avengers-age-of-ultron-opening-fight

;o) SAG.

 

Au matin du 16 avril 2038, Inès avait décidé de profiter des quelques heures lui restant à Camelot pour voir Mia.
(...)

Inès remontait vers la surface quand une voix la sortit de ses pensées troublées.


 Pas facile, non ?


Elle se tourna pour découvrir avec surprise le Chevalier de la Table Ronde Lancelot appuyé contre une des cloisons. Il enchaîna.


Vous avez une sacré volonté d’âme, Chevalier. Et si vous en êtes là c'est pour cette raison.
Mais vous avez besoin d'un coup de pouce... Suivez moi.


Elle s'exécuta, après un "Yes Sir" respectueux et Lancelot la dirigea à travers les couloirs du Bunker. Il arrivèrent dans un atelier où se trouvait le Chevalier de la Table Ronde Gauvain. Lancelot s'adressa à lui :
" Il est prêt ? "
" Pas tout à fait, mais je suppose que nous n'avons pas plus de temps. Chevalier Inès, à la demande du Chevalier Lancelot, j'ai travaillé pour vous sur un petit truc."
Il se dirigea vers une table d'essai où était installé un grand bouclier rond.
Inès regarda l'objet, puis l'un après l'autre les deux Chevaliers de la Table Ronde. Gauvain continua :

Je vous présente La Force de la Foi. Oui je sais, c'est un peu pompeux... Mais notez que ça vous va bien. Il vous aidera à faire ce que vous faites de mieux : protéger. Son alliage le rend plutôt résistant, sans être à ce jour indestructible, cependant.
J'ai travaillé sur un effet de la lumière, pour faire de ce bouclier tant une barrière qu'une arme.
Il n'est pas encore terminé, mais il est temps que vous commenciez à le tester.
Grace à lui, vous pourrez repousser les ténèbres les plus profonds, tout en protégeant ceux qui vous suivent. "

Gauvain s'empara de l'arme, et la tendit à Inès :

Ce genre d'objet ne se télécharge pas comme un simple élément de l'arsenal. Prenez en soin... J'aurai un oeil dessus à distance, et pourrai lui appliquer des modifications dans l'avenir.

Après quelques dernières consignes, Inès quitta les deux hommes. Lancelot interpela une dernière fois la Sorcerer :

Chevalier Inès. Votre Force d'Âme est une arme. Mais elle seule ne vous protégera pas, quelque soit la taille du bouclier que vous manierez. Cet artefact n'était pas l'unique arme que ce bunker avait à vous offrir. Ne l'oubliez pas...

Ines prit le temps de contempler ce bouclier rond d'une couleur métallique sombre. Il lui sembla très équilibré. Elle affermît sa prise et une lumière vive emplie la pièce.

Un sourire se dessina sur son visage, la Lumière était bonne avec elle.

Louée soit la Lumière !

Paris - nuit du 4 au 5 avril 2038

Le Chevalier de la Table Ronde Lamorak regardait les enregistrements de la journée.
L'intérieur de la Forteresse Titan était plutôt vide. Mise à part quelques opérateurs de communication, la plupart des agents et chevaliers étaient à l'extérieur pour gérer cette fin d'assaut.
A travers l'épais blindage du véhicule, il n'entendait rien de l'agitation extérieure mais pouvait la deviner.
Il arrêta un des enregistrements :

- Upshaw, sélectionne moi ce dernier passage et monte le avec les précédents
/// A vos ordres... Est-ce que vous voulez que je projette l'ensemble. ///
- S'il te plait.

Sur la multitude d'écrans R.A. du QG mobile s'enchaîna ainsi une série de scènes déroulées durant la journée. Plusieurs combats âpres et meurtriers entre les Chevaliers du Knight et les créatures de l'Anathème.
Il secoua la tête. Quelque chose semblait le contrarier.

- Ah, vous êtes là Lamorak !

La voix venait de derrière lui, et si elle avait surpris l'ancien policier Allemand, cela ne se voyait pas. Bastion, sa méta-armure de Prestige, ne bougea pas d'un cheveux.

- Oui, Gauvain. J'avais des choses à analyser.
- Ce sont les vidéos de la journées ?
- En effet. Celle ci a été prise par la Coterie de Guillaume, celle-ci par Xan Chau et là, le Renouveau. Et c'est comme ça pour les autres.
- C'est à dire (Gauvain se rapprocha des écrans, comme s'il espérait que cela lui montre plus aisément où se trouvait le problème) ? Quel est le problème ?
- Voyez, les assauts sont retenus, nos Chevaliers sont obligés de se replier à plusieurs reprises, empêchés de lâcher toute leur puissance.
- Je vois (Gauvain pointa du doigt une zone sur une des vidéos). A cause des Rebuts.
- Moui... Ces situations sont récurrentes et de plus en plus problématiques. L'Anathème s'adapte et sait très bien que dans ce genre de situation, nous hésitons.
- C'est un problème en effet.
- Impossible de bombarder certaines zones, de pulvériser certains groupes malgré note arsenal qui est de plus en plus puissant... Et ceci grâce à Merlin et vous même. C'est... Frustrant.
- L'idéal serait d'avoir des armes de destruction massive qui puissent déblayer les rangs ennemis sans dommage collatéraux parmi les humains et nos propres troupres.
Lamorak tourna son énorme stature vers le chef de la section Giant :
- Vous, vous avez une idée en tête.
- C'est possible. Accompagnez moi à l'extérieur, je dois faire le tour de mes Priest. Et je vous explique tout ça...

Quelques instants plus tard, alors que les deux hommes retournaient vers le Titan, Lamorak s'adressait toujours à son homologue :
- Ce serait formidable si ce prototype s'avérait efficace.
- Il l'est, mais il a besoin d'être testé.
- Pourquoi ne le faisons nous pas tout de suite ?
- Cet armement doit être embarqué. Et surveillé pour s'assurer de son bon fonctionnement. Et je ne le vois pas l'installer sur un Vector ou un Stalion.
- Oui, je comprend. C'est rageant, mais cela semble être insoluble.
Lamorak tourna alors son regard vers une zone du campement où un mouvement avait soudain lieu. Il aperçut alors les silhouettes d'un groupe de Chevaliers qui semblait revenir du front. Il les connaissait bien, et pour cause, il s'agissait des Enfants d'Avalon.
Il posa une main sur le bras de la Priest de Gauvain :

- Regardez, Gauvain... Je pense que j'ai trouvé une solution à notre problème.