Knight - Mission AP1 - Protéger la Lumière

Soumis par Thomas le mer 21/04/2021 - 20:13

Voilà six jours que les Enfants d'Avalon sont sur leur base, à gérer le quotidien, tout en faisant avancer leurs différents projets personnels et les recherches communes.
Pas une mission en six jours, même pas une petite livraison de matériel à une communauté de rebuts ou une prise de quart dans un Avant Poste, pour délester un peu des collègues sous tension.
Et pour cause, privés de leurs armures, nos Héros se seraient retrouvés bien démunis lorsque la baston fut venue.
Jusqu'à ce 9 mai 2038 après midi...

Ordre de Mission
Large des Maldives – Base Secrète Avalon : 2038-05-09 / 03.12 PM.
Briefing enregistré mené par Sagramor.
Convocation des Ecuyers Inès « la Repentie », Talion « le Supplicié », Clovis « le Chasseur », Black Stone « L’Exhumé », Hector « Le Magnifique ».
Ecuyers, finies les vacances. On a toujours pas trouvé de solution pour vous remettre dans vos armures, mais on a un petit boulot pour vous, qui ne nécessitera pas que vous sortiez l’artillerie lourde.
La Lance de Lumière, enfin, les morceaux que vous nous avez ramenés, doit être convoyée dans un lieu sécurisé et plus adapté à son expertise.
Je sais ce que vous pensez : quoi de mieux que Westminster pour sécuriser ce genre de chose ? Et bien, faites comme moi, arrêtez de penser, il y a des gens plus malins que vous et moi pour réfléchir à ce genre de choses...
Et notamment Dagonnet, qui vous attend demain matin, à 10.00, pour vous confier le bébé et vous indiquer où vous êtes sensés l’escorter.
Une vraie balade de santé pour vous, les pros de la Pèche aux Gros… Haha !
Soyez prompts et sans pitié !

BlackStone propose à la coterie et à son Sénéchal de :

- Prévenir Sir Palomydès de l'étrange agenda de M. Pendulum pour les journées d'aujourd'hui et demain. Que l'Oeil croise les flux Médias RA et face tourner les softs de reconnaissance faciale afin d'essayer de le localiser.

- Prévenir Sir Palomydès de l'attentat dont M. Pendulum a été victime le 12 ou 13 février 2038 à Londres. Même s'il ne semble pas avoir été blessé, il a sûrement été transporté par les équipes de secours dans l'un des hôpitaux de l'Arche afin d'avoir un check-up complet avant de pouvoir rentrer chez lui. Il faut que l'Oeil nous trouve l'hôpital.

- Prévenir Sir Palomydès de l'absence pour maladie de M. Pendulum durant les journées supposées du 19-20 avril 2038. Même travail pour l'Oeil que pour le point précédent : identifier si possible le centre médical dans lequel il s'est rendu.

- BlackStone prend une option pour Watford. C'est à 30km du centre de Londres. M. Pendulum y a peut-être toujours sa maison de famille qui lui sert de résidence secondaire. Il faut creuser. Il y a le temps avant l'ouverture d'Halo.

- Inès va suivre la piste de Linda.

- Il faudrait faire un tour au King's College afin de voir si M. Pendulum, probablement membre d'une alumni, ne continue pas de fréquenter quelques uns de ses anciens camarades de classe en particulier.

Numéro Bonus : prévenir Sir Palomydès de l'importance de l'établissement Halo et essayer de savoir à qui appartient ce charmant établissement récent.

Et bien, comme vous vous plaignez de finir les combats à poil, je suis parti sur un nouveau concept : on enlève les combats, et vous démarrez à poil.
Je suis sur que vous allez me redemander de la tartine bien beurrée après ça.
Et puis, c'est bon pour vos cerveaux, un peu de réflexion.
Faudrait pas vous ramollir des cellules grises, à vos âges.

J'attends la fin de vos échanges et je vous fais le retour sur vos éléments de recherche.
Accessoirement, pensez que vous connaissez peut être des gens dans d'autres communautés que les manouches et les ferrailleurs...

Dernier point : je vous fais des propositions pour caser une troisième session pour ce scenar.
Quelque chose me dit que cela ne va pas être du luxe.
Je crois d'ailleurs que 3, c'est la bonne dose pour un scenar. A voir pour plus tard.

Alors qu’il se laisse conduire, les pensées du chevalier russe vagabondent ; café, jeux de société, pêche au thon, compétition, clefs de bras, films de héros grecques, ours de sibérie, tempête...

Le paysage à l’extérieur semble se modifier... Le ciel prend une teinte gris plomb... Le lutteur se croirait sur une vieille route du Kansas... Sur le bord de la voie, derrière les restes d’une maison à l’abandon, Black Stone distingue, pendant quelques instants, un homme-ours assis en tailleur au pied d’un grand arbre... Il le connaît... Il l’a déjà vu, lorsqu’il était l’ombre de l’étranger...

Le métamorphe balance la partie supérieure de son corps, signe qu’il est en transe... Black Stone s’attend à voir Inès crucifiée sur l’une des branches et l’inquiétude le saisit...

Mais non, pas d’Inès. Soulagement. Sur la branche, c’est un vieil asiatique qui a pris la place....

- Black Stone, tu as compris ce que je viens de te dire ?

Talion secoua son frère d’armes, le rappelant à la réalité de l’instant présent...

  • C'est bon tu es avec moi ? Parce que comme compagnon de route, on fait plus bavard !

Un blanc s'installe.

  • Je sens bien que toute cette mission te perturbe. Je sais que tu tiens à ce petit bonhomme.

Le chevalier russe ne répond pas, le regard dans le vague, regardant le paysage défiler.

  • Ecoute mon grand, tu penses que l'on est contre toi et que l'on pense tous que Pendulum est est un traître. Mais c'est faux. On est avec toi et nul n'est coupable tant que l'on n'a pas prouvé le contraire. Et de toi à moi, ça pue le coup monté cette histoire. Et j'ai la terrible impression que l'on cherche à le discréditer à nos yeux. 

 

Et ce n'est pas qu'une intuition si tu vois ce que je veux dire...

 

J’ai l’impression que j’ai, une fois encore, merdé, mon Frère... Pendulum vivait une petite vie presque tranquille... Et là, le chaos... Je n’aurais pas dû lui parler de la Lance de lumière si tôt... C’est sûr, la convoitise de l’objet... M. Pendulum doit être ciblé... Il faut le localiser. On va comprendre qui lui en veut, qui veut la lance puis... On va botter des culs...

  • Tu as juste fait du Blackstone... Tu t'es enflammé et suivit une intuition merdique.

Le chevalier Talion éclate de rire à gorge déployée.
 

  • T'inquiète mon grand, tu sais bien que l'on est derrière toi pour couvrir tes arrières. Et à défaut d'en avoir sous la main, c'est toujours bon de se créer des situations pour avoir des culs à botter.

Et il lui lance un clin d'oeil

Tout à leur discussion philosophique, nos deux compères approchaient de Watford.
Enfin, c'était un bien grand mot. Watford avait été une petite ville de la banlieue éloignée de Londres.

A l'arrivée de l'Anathème, la capitale anglaise avait reçue la charge de devenir une des Arches Européenne. Humanité est aujourd'hui une des plus peuplée, mais aussi une des plus concentrée. Le choix de multiplier les Conforteresse sur un petit territoire permettait de rendre accessible les Dômes de Lumière au plus grand nombre, et ceci, assez rapidement.

Malgré cela, la périphérie nord, à laquelle appartenait Watford, avait été happée par la mégapole.
Elle en était sa bordure, pour être exacte, les premières tours immenses barraient ainsi l'horizon, un peu plus au sud.

La ville avait plutôt mal vécu la chose. Plusieurs bâtiments avaient connu la destruction, le reste avait été laissé au pillage et au squat des survivants, avant que l'attrait du confort et de la sécurité relatifs de l'Arche, ne vide complètement les lieux.

Watford était devenue un terrain vague. Une zone franche d'où ne sortaient que quelques bâtissent un peu plus résistantes que les autres.
L'enquête de nos Chevaliers allait être loin d'une partie de plaisir...

Après avoir quitté ses compagnons, Clovis se dirigeât directement vers le King’s Collège of London où il espérait croiser se bon Gordon. A son arrivée il se présentât :

 

 - Bonjour, je suis le chevalier Clovis BARTH du KNIGHT et j’aurais souhaité …

 - Si tu es chevalier, moi je suis l'immortel de l'Arche de Londres, aller déguerpit gamin !

- Je suis en charge d’une enquête officielle pour le KNIGHT et … 

En faisant un signe a une personne un peu plus loin dans l’enceinte du College, il ajouta :

 

 - Ecoute gamin, j’ai autre chose à faire que d’écouter tes histoires, alors fiche moi le camp d’ici, ce n’est pas le bon jour pour venir voir ta copine.

Un agent de sécurité approcha, et Clovis ajouta moins formellement :

 

 - Peut-être que Gordon MacAlister pourra attester de mon identité.

En entendant se nom, l’agent de sécurité et le gardien de la loge d’accueil se regardèrent et ce dernier en s’éclipsant demanda à Clovis d’attendre quelques instant. Puis de nouveau sa voix se fit entendre, un peu plus étouffé :

 

- Allo, Gordon … oui, c’est Neils.

- Oui, je sais que tu es en repos mais, j’ai un gamin à l’accueil qui prétend être du KINGHT sans son … tu sais cet espèce de combinaison noir …

- Oui, voilà sans guardian, il prétend te connaître, il dit s’appelé Clovis BARTH, tu connais ?

- Oui, oui d’accord, désolé pour le dérangement.

Un instant de silence, puis de nouveau sa voix se fit de nouveau entendre :

 

- Mrs Trendam, c’est Neils, j’ai un chevalier du KNIGHT à l’entrée qui souhaiterai voir quelqu’un, pour … euh … une enquête pour le KNIGHT.

- Bien madame, je demande à Miles de vous l’emmener. 

- A vous préférez venir l’accueillir vous-même très bien, je lui dis de patienter un peu. 

Le gardien sort de sa loge, un peu géné, et ajouta :

 

- Pardonnez-moi Chevalier BARTH, Mrs Trendam la directrice de l’établissement va vous recevoir, elle arrive, si vous voulez bien patienter.

- Merci Mr Niels 

Mrs Trendam arriva rapidement, se présentât :

 

- Bonjour Chevalier BARTH, je suis Mrs Trendam directrice de cet établissement »

- Bonjour Mrs Trendam, le KNIGHT m’envoie … euh... Pourrai-ton parler en priver, s’il vous plait ?

- Bien sûr, Chevalier BARTH, suivez-moi dans mon bureau.

La Directrice emmena le jeune chevalier dans son bureau, mais Clovis entendit le début de conversation entre Neils et Miles, qui se voulait pourtant chuchotée :

Miles !  Regardes ! Gordon m’a envoyé une vidéo, notre visiteur aurait participé à libération de Paris … 

 

Arrivé dans le bureau de la directrice invita Clovis à s’assoir et ajouta :

 

-  Que peux faire le King’s College of London pour le KNIGHT, Chevalier Clovis ? Je suppose que c’est une affaire non officielle au vu de votre tenue, à moins que mon indiscrétion soit déplacée.

 - Pour ce qui est de ma tenue, je dirais que notre dernière mission a été très éprouvante pour les hommes mais aussi pour leurs équipements. Pour ce qui est de ma présence ici, je me dois de vous dire que depuis quelques mois le KNIGHT est entré en contact avec M. PENDULUM, il est depuis un consultant car ses connaissances sur l’Art sont extrêmement appréciées. Il est appelé de façon ponctuel suivant les œuvres que nous trouvons. Suite aux découvertes de notre dernière mission, nous aurions un grand besoin de ses compétences mais il ne semble plus à Londres. Après quelques échanges avec son secrétaire, il semblerait que personne ne sache où il se trouve. Peut-être un changement de planning de dernière minute, où M. PENDULUM n’a pas eu le temps de prévenir M. BRIDGE, le dit secrétaire. Nous supposons qu’il n’y  a rien de grave, mais pour être sûr qu’il ne lui soit rien arrivé, nous essayons de le retrouver. Comme nous avons appris qu’il avait fait partit des élèves de votre établissements nous aurions voulu savoir s’il avait gardé contacts avec ses anciens camarades ?

La sexagénaire écouta le jeune homme et finit par répondre : " Je suis une citoyenne attentive et je connais la valeur du Knight. Si l'un de ses Chevaliers vient m'enquérir d'un besoin, c'est que la nécessité se fait ressentir. Je ne sais malheureusement comment vous aider. Je connais ce M. Pendulum de nom, et peut être pour l'avoir croisé lors de quelques réceptions. Un homme assez discret, d'ailleurs. Mais je n'ai pas plus de relations que cela avec lui. S'il s'avère qu'il a côtoyé les bancs de cette école par le passé, il n'en a pas gardé de lien à ce jour. Je ne sais pas comment vous aider plus que cela Chevalier."

Clovis sentant la piste aboutir à une impasse, osa tout de même demander :

 

- Et est-ce qu'il serait possible d'avoir la liste des personnes qui ont suivi les cours d'histoire de l'Art à l'époque où M.PENDULUM fréquentait votre établissement, s'il vous plait ?

- Nous avons perdu une partie des bases de données de l'Ecole. Mais je vais voir ce qui peut se faire. Quelles années dites-vous ? 2006 à 2012 ? Je vais voir ce que je peux vous trouver.

Clovis attendit une bonne heure et finit par voir arriver dans le couloir la Directrice Trendam :

 

- J'ai trouvé une liste de nom pour les années 2007/2008. J'espère que vous y trouverez votre bonheur, Chevalier.

- Je vous remercie infiniment pour votre aide Mme Trendam, j'espère pouvoir y trouvé les informations que nous cherchons.

Clovis jeta un rapide coup d’œil à la liste contenant une centaine de noms, celui de M. PENDULUM apparaît bien, mais aucun autre nom ne semble lui dire quelque chose, du moins par rapport à la situation actuelle.

En se relevant pour partir, Clovis ajouta :

 

- Depuis que j’ai intégré ma coterie je n’ai pas beaucoup de nouvelle de Gordon MacAlister, je suppose qu’il va bien ?

-A ma connaissance, Mr MacAlister va bien. Il vit dans une Conforteresse 80 "quelque chose". C’est un homme sérieux et consciencieux...

- Oui, je me souviens que lors  de nos phases de tests pour entrer dans le KNIGHT il a été d’une grande aide pour certains d’entre nous, et même s’il n’a pas été sélectionné beaucoup ont été inspiré par sa rigueur.  Pardonnez-moi encore une question, pourriez-vous me parler un peu de votre école, je ne la connais que de nom ?

- Cette école a toujours formé des gens d’exception, l‘élite du pays, mais depuis l’arrivée de l’anathème nous essayons de former les futurs bâtisseurs de demain, nos élèves serons l’élite qui reconstruira notre mode. Actuellement notre école ne compte qu’une quarantaine d’élèves tous niveaux confondus. Nous privilégions la qualité à la quantité.

Une fois cette brève mais intéressante conversation terminée, Clovis remercia de nouveau la directrice pour la liste et le temps qu’elle a accordé et pris congé en lui souhaitant une agréable fin de journée.

 

- Chevalier, je vais vous raccompagné.

- Ne vous donner pas cette peine, je vous ai déjà assez pris de votre temps.

Après avoir salué une dernière fois la directrice, il sortit du bureau et ferma la porte derrière lui. Du coin de l'œil il remarqua les décorations présentes dans les couloirs de l'établissement, dont les tenues de sport des élèves portant le sigle de la Byrds, l’école est donc financé par l’Arche, Clovis se rappela avoir lu quelque part que seul les citoyens de niveau 3 et supérieurs y étaient accepté (que de « beau monde »). Clovis prit la direction de la sortie de l’établissement, et commença à rédiger un message à l’attention de sa coterie en ultra haute sécurité.

 

Chevaliers,

Je viens de terminer mon entretiens avec la directrice du King’s College of London, il semblerait que Mr PENDULUM n’est pas garder de contact solide avec cet établissement. Cependant j’ai pu obtenir de la part de la directrice une liste d’élèves présents à l’époque de son passage au KCL, que je joins à ce message.

Pensez-vous qu’il soit avisé d’envoyer un message à l’ensemble de cette liste pour s’assurer qu’aucun d’eux ne soit en contact régulier avec M. PENDULUM ? Est-ce que cela n’attirerait pas trop l’attention ?

                                                                                                                     Chevalier Clovis

Clovis transmis son message en passant l’entrée du King’s College of London. A ce moment il fit signe au gardien en lui demandant :

 

- Mr Niels, pourriez-vous transmettre mes salutations à Gordon MacAlister, s’il vous plait ?

- Bien sûr, Chevalier BARTH, se sera fait.

Clovis sortit du King's College of London et pris la direction du Palace of Westminster, en pensant avoir une réponse de ses camarades rapidement. 

- Toute piste est bonne à prendre Sénéchal. Prenez-en 2 ou 3 de la liste. A défaut d’avoir été proches d’Henry Thomas Pendulum, ils sauront vous dire avec qui il avait des accointances. Bonne chasse, BS.

Clovis commence à rechercher les coordonnées des personnes de la liste pour les contactés. La recherche vire à l'épreuve. Alors que Clovis lance des requêtes, depuis Camelot, pour obtenir les coordonnées des gens de la liste, les premiers retours signale une série de morts et de disparus.

A chaque nom, Clovis attends le retour des I.A. avec de plus en plus d'aigreur au ventre. Reprenant conscience que, même si votre combat limite des morts aujourd'hui, l'Anathème avait déjà bien rempli son œuvre. Petit à petit Clovis sens la noirceur de tout ceci.

Au final, sur la centaine de noms de la liste, une dizaine ressort dans les bases. Clovis décide alors de tous les contactés, le message se veut formel, respectueux, urgent mais non alarmiste, il serait proche de celui-ci :

 

Message important du Knight : informations sur M. PENDULUM

 

Madame, Monsieur,

Le Knight souhaite urgemment entrer en contact avec M. PENDULUM, ce dernier n’étant pas sur Londres et par précaution nous souhaiterions savoir si l’un de ses contacts aurait des informations sur sa localisation.

Nous avons appris que vous aviez fréquentés certaines écoles à la même période. Si vous ne faites pas partit de ses contacts directe auriez-vous souvenir de personnes que M. PENDULUM fréquentaient régulièrement ?

Par avance merci de votre retour.

                                                                                                                          Chevalier Clovis

Sur ces contacts, 5 répondent à Clovis. Certains connaissent Pendulum de nom, pour l'avoir vu sur les médias R.A., d'autre répondent que Clovis a du faire une erreur en les contactant. Aucun ne semble le connaître personnellement ni se souvenir de lui au temps de leurs études. Mais tellement de choses sont arrivées depuis...

Nouveaux messages vers les chevaliers de la coterie :

 

Chevaliers,

La plus part des personnes de cette liste semblent être décédé ou avoir disparue suite à l’arrivée de l’Anathème … Sur les contacts où j’ai pu obtenir des coordonnées, seule la moitié m’ont répondu. Aucun ne semble se souvenir d’avoir été avec M. PENDULUM lors de leurs études au King’s. Je garde dans un coin la liste et les coordonnées de ceux qui ne m’ont pas répondu.

Je pense que cette piste est une impasse.

                                                                                                                            Chevalier Clovis

- Mais bon sang, Black Stone ! Qu'est ce que tu fous ! Arrête de pianoter sur ton pod RA !

L'assassin était vraiment gonfler de l'attitude de son frère russe... Le lutteur était totalement à côté de ses pompes... Il faut dire que Watford, ça n'était pas tout à fait les studios Harry Potter...

- Regarde mon Talion, j'ai téléchargé une petite appli rétro... et je viens de finir de la configurer grâce à un petit tuto.

Sous les yeux effarés de Talion, le chevalier sans barbarian matérialisa une scènette 3D d'un petit théâtre de marionnettes...

https://www.youtube.com/watch?v=ghS83km2XEQ

Guignol

Gendarme Black Stone : Ma Chère Amie Longstrad, où êtes-vous ?
Madelon Longstrad : Je suis là !!!
Gendarme Black Stone :  A vous voilà, savez-vous ce que j'ai fait aujourd'hui ?
Madelon Longstrad : Mais oui !!!
Gendarme Black Stone :  Vous le savez déjà, j'en suis stupéfait !!! Donc, je suis allé au marché aux informations avec mon ami Gnalion... Et nous n'avons ramené que des choux blancs...
Madelon Longstrad : Gendarme Black Stone, je suis ravie de voir que vous avez toujours la tête aussi dure... Et aussi vide...
Gendarme Black Stone : Je suis troublé ma chère Amie, j'ai perdu la notion du temps. J'ai égaré ce cher Pendulum...
Madelon Longstrad :  Je n'ai pas l'habitude de me mêler de la vie de nos chers concitoyens. Mais votre demande m'a l'air importante, et je vous dois bien cela.
L'antiquaire et sa Compagnie sont des acteurs incontournables du monde de l'Art dans notre petite communauté.
Mon tendre, notre Immortel Guignol, a eu l'occasion de lui apporter son soutien à plusieurs reprises et l'antiquaire Pendulum a rendu ce service de la même façon, en oeuvrant pour le soutien des gentils artistes qui croisaient sa route...

C'est Guignol, c'est Guignol qui cogne les gendarmes avec son compagnon Gnalion !
C'est Guignol, c'est Guignol qui cogne les gendarmes avec son grand bâton !

Le russe regarda son pote israélien avec un sourire béat...

- Plutôt fun non ? Tu veux la suite mon Gnalion ?

Talion souleva doucement le bord de sa capuche… Juste ce qu’il fallait pour que son pote russe puisse distinguer un oeil… Un seul… Mauvais…

- OK Camarade ! J’ai compris, ça n’est pas à ton goût ! Trop de couleurs… C’était juste pour s’amuser un peu… J’ai eu le retour d’Alicia Longstrad. Elle a creusé pour nous… Et…

 

- Rien, néant, nada… Pendulum n’existe pas. Pas de passage à l’hôpital suite à l’attentat du 12.02.2038, pas de dossiers médicaux, des relations PR (Public Relation) liées à son travail mais pas de proches répertoriés par Alicia… Une seule propriété connue en plus de la galerie, une maison à Dover… Et il n’y est pas.

Le lutteur laissa retomber ses bras le long de son corps en signe de grande lassitude…

- Ce mec est un fantôme ! Façon Vraess… Même l’Arche ne parvient pas à le monitorer… Il ne laisse aucune trace…

- Et on se fait ch.er, mortel…

Le russe mit sa main sous son menton, preuve qu’il était sujet à une intense réflexion…

- On pourrait aller se faire un bowling ?

Le chevalier israélien regarde complètement effaré son compagnon d'arme.

Il est complètement en train de passer à l'ouest.

  • Tu es sûr que ça va ? Tu commences sérieusement à me faire peur !

- Merci de t’inquiéter Copain, comme je te le disais, l’inaction me pèse… Et je crois que le fait d’avoir revu Rosa…

A ce moment-là le russe s’arrêta et regarda intensément l’anneau pendu autour de son cou, l’anneau qu’il s’était mis à faire tourner machinalement !

- Situation compliquée… T’as ton serpent, j’ai ma couleuvre… Fichtre !!! La vie pourrait être si simple ! On vit, on meurt ensemble ! Mais non !!!

Le russe accompagna ses derniers propos rageurs d’un shoot instinctif dans un caillou… Et comme c’était son jour de chance… Il se mit à grogner après s’être fait mal au pied… 🙄

Ah, Watford ! La vie de cette petite bourgade devait être tranquille avant... Tout ça.
Aujourd'hui, c'est autre chose. Enfin, ça reste plutôt tranquille. Mais peut être était-ce du à l'état d'esprit de Black Stone, ou à la pluie qui commençait à tomber, ou tout simplement au fait que beaucoup de bâtiments n'étaient plus que ruine... Mais l'envie de s'installer sur place n'y était définitivement pas.

Les deux chevaliers cherchaient donc des pistes sur celui qui les avait amené ici, à savoir l'Antiquaire M. Pendulum.
Ils savaient, selon son dossier du Knight, qu'il venait de cette petite ville, mais n'avaient pas l'adresse de sa maison d'enfance.
Un passage à la Mairie ne leur apporta rien de plus : les archives étaient inexploitables, du fait d'un système informatique totalement détruit et/ou absent.
Ils tournaient depuis un moment quand ils arrivèrent aux abords de l'ancien cimetière de la ville.

Les lieux avaient été miraculeusement préservés par la destruction et la reconstruction.
Ils étaient certes à l'abandon, mais offraient une parenthèse du passé dans cet univers apocalyptique moderne.

En passant dans les allées, ils finirent par être attirés par une sépulture un peu différente des autres. Au milieu des tombes et des caveaux en pierre ou en marbre, une dénotait un peu.
La stèle, plutôt simple, est constituée d'entrelacs de métal finement ouvragés.
Leur Sénéchal n'avait-il pas parlé de ferronniers ou quelque chose comme ça ?

Sur la Tombe apparaissait l'inscription suivante :
Tara (1952-2021) and Mickael (1951-2021)
With Love
RIP

- OK mon Talion, on a une Tara et un Mickael mais pas de nom de famille... Aucune grenouille de bénitier aux alentours pour nous en dire un peu plus sur ce couple des années 50 ?

- What the Ford !!! Quelle journée pourrie !

 

  • Parce que tu espérais quoi, une énorme flèche lumineuse au dessus d'une maison avec marqué dessus "C'est ici !" ?

 

Regard dans le vague du chevalier russe.
 

  • Bouge ton putain de cul à moins que tu ais envi de rester ici à essayer de chier la solution !

 

Talion se dirige vers la sortie du cimetière, bien décidé à trouver quelqu'un pour le renseigner sur cette tombe loin d'être banale et qui donc devrait être connue

AP1 = des esprits simples pourraient conclure facilement : Affaire Pendulum volet 1... Mais non... La coterie Avalon a donné une toute nouvelle dimension à cette enquête...

AP1 stands for : "Après le Pont, percutez la camionnette et faites votre 1ère chute dans la Tamise."

https://www.youtube.com/watch?v=clpEYDjy3DQ

De retour à Camelot, Black Stone se repassait mentalement le film  de la course poursuite en hochant la tête pour lui-même...

Au volant de la Micra du Knight, engageant à pleine vitesse la traversée du London Blackfriars Bridge, le russe, aidé de son copilote Clovis, s'était mis à chanter à tue-tête "Le Seigneur est mon Berger, rien ne peut m'arriver !!!"

La banquette arrière du véhicule était occupée par Talion, Inès et Hector... Une Micra série spéciale Avalon... Fenêtres ouvertes, flingues aux poings, ils faisaient feu sur la camionnette blanche située devant eux... Ils ne savaient pas pourquoi mais il fallait l'arrêter. Ainsi Tulcas les menait par le bout de la tablette RA.

Et puis il y avait eu la deuxième camionnette, l'imprévu arrivant par la droite (on est en Angleterre, priorité à gauche, conn#§%$ !!!). Black Stone avait fait une embardée monstrueuse... Tous avaient senti le choc du train avant du véhicule contre le trottoir, tous avaient entendu la colonne de direction émettre le bruit caractéristique du métal qu'on soumet à une force de torsion bien trop importante, tous avaient expérimenté le double tonneau du pot de yaourt, le déclenchement des airbags, l'explosion des vitres et.. la chute dans la Tamise... Plouf...

Le russe se sourit à lui-même, enfin, les affaires reprenaient...

Le russe se rendit à l'infirmerie pour faire soigner son petit bobo à la tête. Il voulait surtout prendre des nouvelles d'Hector, Clovis et plus particulièrement Inès.

Inès et l'Infirmerie, c'était une histoire d'amour à vie... Inès était mariée avec le matériel médical...

Inès et les conforteresses, c'était un chemin de croix, une véritable détresse... Orphelinat de la Conforteresse 95, Halo de la Conforteresse 14, l'appartement de Tulcas en Conforteresse 76 ou encore les évènements dans les appartements d'Eva avec le Cauchemar en Conforteresse (2, 3, 4 ?)... Bref, le Chevalier se faisait, à chaque fois, démonter...

Black Stone passait mentalement en revue ses contacts afin de savoir qui pourrait le mettre en relation avec un bon exorciste...

Black Stone tapota un rapide message à destination du brave assistant de M. Pendulum.

/// Cher Ami, il est encore trop tôt pour se prononcer sur le sort de votre employeur mais soyez assuré qu'il est entre les meilleures mains possibles. Nous vous tenons au courant. Par contre, nous aimerions avoir de votre part toutes les informations sur le retour de M. Pendulum à la galerie (circonstances, heure, véhicule utilisé, état d'esprit, conversations, etc...). Nous ne vous cachons pas que nous aurions aimé avoir un appel ou un message RA lorsque vous avez vu M. Pendulum revenir au nid. Je compte sur vous pour nous revenir rapidement. J'ai comme dans l'idée que les affaires du propriétaire de la Pendulum Compagnie sont loin d'être terminées. Chevaleresques salutations, Ajax RedBull. ///

Chevalier Black Stone, je suis rassuré de savoir M. Pendulum aux bons soins du Knight.
Je vous remercie d'ailleurs de prendre le temps de me donner de ses nouvelles.
J'ai toute confiance envers les compétences de votre service médical et je garde espoir de voir mon patron revenir rapidement aux affaires.
Vous me voyez désolé et contrit de ne pas vous avoir prévenu de la présence de M. Pendulum.
Pour tout vous dire j'ai été tout aussi surpris que vous de sa présence à la Galerie ce matin.
En effet, j'avais reçu dans la nuit un message de sa part me donnant différentes consignes sur les affaires courantes. Rien de bien urgent et qui n'aurait pu attendre son retour aujourd'hui...
Theophile Bridge

Black Stone avait du rédiger un rapide rapport (oh vraiment, elle lui manquait beaucoup, Widdfa), afin d'expliquer pourquoi un véhicule Terrestre banalisé du Knight se retrouvait désormais au fond de la Tamise...
Il y avait peu de chance qu'on lui en tienne rigueur, véritablement, mais la Section Griffon se méfiait, depuis un certain temps déjà, des relations houleuses entre le Russe et le matériel roulant et volant du Knight.
Pour le coup, il n'y était vraiment pour rien. En tous cas, c'était ce qui constituait l'essentiel de sa plaidoirie. Une histoire de priorité à droite, d'angle de vue obstrué par un mexicain, d'un coup de pas de chance... Bref, la routine.
Mais leur intervention avait sans doute évité un drame bien plus grave.
Les premières analyses indiquaient que le véhicule qu'ils pourchassaient, conduit à distance (et donc sans passagers à bord), était garni de suffisamment de matériel explosif pour emporter les trois quarts de la Pendulum Compagny.
Sa sortie de route, provoquée par l'explosion de ses pneus arrières, avait provoqué l'explosion à quelques mètres de l'entrée du bâtiment.
Les dégâts, principalement provoqués par le souffle de l'explosion, ont donc été minimisés.
Il y avait malgré tout quelques blessés, dont M. Pendulum lui-même, pour lequel le pronostic vital restait cependant engagé.

C'est en lisant ces éléments que le Chevalier arriva à l'Infirmerie.
Il fut rejoint par Talion, et les deux frères d'armes allèrent s'enquérir de la santé de leurs compagnons.
Ils les découvrirent dans une des chambres, en train de débriefer sur la situation.
Apparemment, les blessures qu'ils avaient reçues pendant leur confrontation avec les mercenaires de la Conforteresse 76, restaient superficielles et avaient été effacées, en grande partie, par les Nods de Soins appliqués par les équipes médicales du Knight.

Alors qu'ils échangeaient ainsi, le Dr Bluebird apparut dans l'encadrement de la porte.
A son air grave, les Chevaliers perdirent leur ton détendu.
L'homme entra dans la chambre en fermant la porte derrière lui :

" Chevaliers, je vous cherchais. Il fallait que je vous parle. C'est au sujet de l'homme que vous nous avez amenés tout à l'heure."
Aux regards inquiets de la Coterie, le docteur continua d'un ton plus rassurant :
" Sa situation est stable. Il a subit de nombreuses blessures et il serait sans doute mort sans votre intervention adéquate sur l'instant. Certains éclats de verre ont perforé des organes vitaux et il est loin d'être sorti d'affaire. Nous l'avons placé dans un coma artificiel afin de laisser son organisme gérer le traumatisme, mais nous restons optimistes.
Non, ce n'est pas pour cela que je venais vous voir. Nous avons procédé aux analyses habituelles sur le patient : prélèvements sanguins, scan génétique, dossier dentaire...
De ce qu'on sait, M. Pendulum ne dispose pas de dossier médical accessible. Nous nous attendions à rien de particulier. Et c'est là le problème... Des concordances sont revenus.
Avec un certain M. Simon Stanley... "
Un portrait apparait sur l'holoprojecteur déclenché par le Dr Bluebird...

Simon Stanley

 

Dr Bluebird who's Simon Stanley ? There is no Mr Pendulum in your infirmary ?

Et pendant qu'il formulait sa question, Black Stone repensa immédiatement à la fin du message de Théophile Bridge.

La réponse vint d'Hector :
" Mais si ! Simon Stanley... Vous savez ! C'était céloui qui intelplétait Luke Solo. (Voyant le regard un peu vide de ses compagnons)... Luke Solo, le petit fils de Han... Dans la 4ème trilogie. Celle qui n'aurait yamais dou... Raah, laissez tomber, cabron ! Dé toute façon, il n'a fait que ça dé malquant, il mé semble. Il a somblé dans la séconde zone par la souite."

Le Dr Bluebird prend la suite :
" Il est clair que l'homme qui est actuellement en soin intensif, ne correspond pas physiquement à ce que nous renvoie son dossier médical.
J'ai donc poussé un peu les analyses, et j'ai découvert des traces de chirurgie plastique au niveau du visage et de certaines autres parties du corps. Du beau travail, très bien réalisé et laissant à peine quelques cicatrices..."

- Sorry Doc but… What the Hell !!! Stanley is an actor ! We don’t have Mr Pendulum ! That’s why Bridge reported us the strange behavior of his boss along with his lapses of memory ! It wasn’t Mr Pendulum, it was his double !

- And so do we…. Double-crossed…

Alors que les Chevaliers se regardaient en silence (enfin, pour la plupart), échangeant leur étonnement et le choc de la révélation, un message arriva sur le POD K-RA de leur Sénéchal.

Dès que la notification de son PDA afficha l'arrivée du message, Clovis l'ouvrit  et le lut à voix haute :

Sénéchal, je viens de recevoir le rapport du Dr Bluebird qui doit être en train de vous expliquer ses récentes découvertes sur ce faux M. Pendulum. Ce qui signifie que le vrai est potentiellement toujours dans la nature et ses actions commencent à prendre une tournure de plus en plus suspecte, voire inquiétante.

Je vous invite donc, si vous êtes tous en état, de reprendre vos recherches sur l'individu au plus tôt.

J'ai reçu par ailleurs deux rapports en lien avec vos demandes : la salle de l'Œil, malgré son travail exemplaire, n'a pu obtenir que des morcellements de trajet de Pendulum. Que ce soit le faux, ou le vrai... Si tant est qu'il en existe un vrai d'ailleurs. Nous avons pu cependant remonter le trajet du véhicule que vous avez aperçu devant le Halo. Cela n'a pas été simple car il s'agit d'un VTC de luxe spécialisé dans les transports discrets de personnalités. Ce véhicule semble avoir chargé quelqu'un devant un petit hôtel d'une Conforteresse au nord-ouest de Londres. Les vidéos de cet Hôtel montrent un homme qui pourrait ressembler à M. Pendulum sortir des lieux à 10.17 PM et rentrer à nouveau dans le Hall à 01.34 AM ce matin. Il récupère quelque chose auprès de la réception I.A. de l'Hôtel avant de remonter à bord d'un véhicule qui s'est dirigé vers le sud ouest de l'Arche. Nous avons perdu la trace de l'homme dans un parking, sans doute un échange de véhicule.

L'analyse des vidéos de l'Hôtel montrent des allers et venues du même homme, sans aucune trace RFID cependant, dans les jours précédents. Et nous pouvons apercevoir clairement M. Pendulum sortir, à nouveau, de l'Hôtel à 6.15 AM ce matin... Sans y être entré auparavant.

Le deuxième rapport provient de la Section Giant. L'objet que vous avez trouvé dans cet appartement de la Conforteresse 76 semble être une clé électronique. Selon les techniciens de Gauvain, elle a été récemment fabriquée mais selon un schéma correspondant à des technologies de la fin du 20eme Siècle. Elle ne semble pas destinée à ouvrir une serrure de technologie actuelle.

Black Stone retapote sur son Pod K-RA, il regarde tout le monde autour, pour voir si quelqu’un fait mine de se moquer de lui….

Mon bon Théophile,

Rebondissement, encore. Je ne peux vous l’exposer via message RA. Etat de santé du patient : stationnaire. Avez-vous eu vent d’une recherche de M. Pendulum sur un objet ancien, un objet devant s’ouvrir avec une clef d’ancienne génération ? Porte de salle, de maison, de propriété, clef de véhicule, coffre ou coffret, etc…

Urgent et important, merci. Chevalier Ajax.

Chevalier Black Stone,

Merci pour ces nouvelles en temps réel.
Pour votre question, et bien, comment dire... M. Pendulum est un antiquaire, donc en quelque sorte son métier réside essentiellement en la recherche de... D'objets anciens. C'est à quoi il passe le plus clair de son temps, quand il n'est pas en rendez vous ou en représentation.
Même si ses recherches sont plutôt orientées vers des objets à caractère artistique, habituellement.
Avez vous plus de précision quand à l'objet recherché. Cela pourrait m'aider... A vous aider...
Theophile Bridge
 

Cher Théophile,

Malheureusement non, aucune idée plus précise du bien recherché si ce n'est qu'il s'agit  probablement d'une affaire assez récente traitée par M. Pendulum, que l'acquisition ou l'ouverture de cette antiquité (quelque soit sa forme) nécessite une clef électronique antérieure à la génération des clefs associées au système de sécurité RA. N'y a-t-il pas dans sa chambre ou sur son ordinateur, des lectures ou des articles sur un bien ou un lieu ancien ? Ne vous a-t-il pas parlé d'une acquisition inhabituelle ? Aussi improbable que cela puisse paraître, la vie de votre employeur dépend de notre capacité à identifier le bien en rapport avec cette clef.

Ajax RedBull

Talion se trouve avec le chevalier Blackstone au chevet des autres membres de la coterie, blessés lors de leur dernière escapade.

Au final plus de peur que de mal mais ils sont loin d'avoir achevé leur mission. Et encore plus loin d'avoir une piste solide. Plus ils avancent et plus les ténèbres s'élargissent.

Il commence de plus en plus à comprendre son rêve : "Cette flammèche insaisissable filant dans une mer de ténèbres.

Il faut absolument qu'ils avancent, qu'ils trouvent de nouvelles pistes. Il repasse une énième fois les derniers évènements dans sa tête...

MI7. Voilà quelque chose qui devrait lui parler à lui plus particulièrement et pourtant, hormis le nom, il n'en sait pas réellement plus que ça.

Quand, soudain, un nom lui revint en tête. Il tapota sur sa montre RA, utilisant les codes du Knight pour rechercher quelqu'un...

Non...Non...Non... Bingo !!!

  • "Ce putain d'enfoiré à survécu, se lance t-il à lui même"

 

S'adressant au reste du groupe.

  • Je dois y aller. Une course urgente à faire !

 

Ses compagnons n'ont même pas le temps de répondre qu'il est déjà parti. Tout en remontant le couloir il envoie de sa montre un message au mystérieux inconnu : "Le chasseur est affamé".

Il quitte le château et prend la direction du centre de Londres.

"Ca risque de me couter très très cher cette histoire"

Et pour une fois, son visage et tout sauf passible et rassuré...

Le russe avait traversé la section Giant tel un gosse appelé par un plongeon dans la piscine… Il avait ri, couru et il s’était désappé, sans aucune pudeur, sur toute la longueur pour finalement atterir dans sa guardian chérie.

Il avait ressenti la connexion… Il avait appelé cette sensation de tous ses voeux… Et, une fois connecté, sans aucune hésistation, il avait défoldé.

A sa plus grande surprise, une voix mélodieuse et sereine l’accueillit dans son heaume…

Bonjour Chevalier, je suis votre I.A. squire, je suis empreinte de lumière. Je vois que mon patronyme est Widdfa. C’est un très bon choix, un beau rapport à la neige d’hiver ❄️…

Black Stone dévissa de son tabouret…

Qu’est-ce qui t’arrive Blanche-Neige ? T’as cramé un processeur, sur-exposition à la lumière de la lance ? T’es sûr que ça va comme tu veux ?

Se tournant vers les techniciens des Giants le chevalier Ajax folda son heaume et demanda si tous les paramètres avaient bien été vérifiés…

Ce fut un gaillard massif, surnommé HellBoy par ses collègues, qui s'occupa de vérifier à nouveau tous les paramètres de la méta-armure Barbarian.

Black Stone le trouva sympathique d'entrée de jeu. Il s'installa sur la baie de connexion et patienta le temps que les données en provenance de l'ensemble des capteurs remontent sur la console du technicien. Ce dernier vérifia ligne par ligne les différents protocoles. HellBoy allait vite et ses gros doigts n'avaient aucun mal à courir sur le clavier RA. Le russe fronça le sourcil... Comment faisait-il ? Etait-il magicien ? Finalement, l'intervenant de la section Giant secoua la tête, satisfait.

Chevalier, je viens de refaire une passe, R.A.S. Les données sont intègrent. Pas d'altération constatée suite au recalibrage.

Le russe lui fit un signe de tête, leva le pouce et défolda à nouveau son heaume.

Heureux de vous revoir à nouveau Chevalier. Quelles seront les directives de notre prochaine mission ?

A nouveau cette voix douce, sereine... Insupportable...

Blanche-neige, #@%$/£ ! Ressaisis-toi ! C'est moi ! Black Stone ! Le gamin dans un corps d'adulte ! Le plus immature des chevaliers du Knight ! Le gars qui aime les mômes et les façades d'immeuble, qui adore balancer les copains comme des missiles sur les créatures de l'Anathème, qui défonce tout sur son passage parce que ça fait badass !!! Le gars trop chanceux, tombé instinctivement amoureux de la seule femme chevalier qui a décidé de se barrer, seule, pour trouver le Graal !!! Le lutteur qui veut continuer à mettre des déculottées aux Ténèbres à grand renfort de carcasses de char d'assaut !!!

 Un instant de silence s'installa suite à l'explosion verbale du lutteur dans son heaume.

C'est surprenant... Etes-vous sûr d'être ce chevalier ? Immature, assisté, très en marge du code édicté par le Seigneur Arthur ?

Mais oui, c'est moi ! Blanche-Neige, fais un effort de mémoire, je ne supporterai pas d'avoir à me taper une Odile bis !!!!

Le russe était sincère, c'était un appel au secours... Et le miracle fut...

T'inquiète mon gros bêta... Ta confession était touchante... Rien n'a changé...

Quoi !!! Bitch !!! 

Oh mollo mon grand ! Cause-moi meilleur s'il te plaît ! J'ai le droit au respect des grandes personnes, moi ! Et... J'ai enregistré l'intégralité de ta touchante allocution... Tu veux que je fasse une petite restitution, ici, là, maintenant, sur haut-parleurs ??? Non, hein, tu vois... Ravie mon chéri de constater que tu as toujours autant besoin de moi...

 R.A.S. tout était, en effet, redevenu "normal"...

Personne...
La Coterie "Forteresse", menée par son Sénéchal Ray "Kingd'Home" Daily, avait fouillé l'ancien Sanatorium de Benenden, de fond en comble.
Ils avaient bien trouvé d'autres pauvres désespérés, perdus dans les couloirs de l'établissement abandonné, mais aucune trace de membres de la Secte Anathema, ou de quelqu'autre responsable de l'horreur que les Enfants d'Avalon avait découverte sur place.

Nos héros de leur côté, pensaient leurs plaies. Ils étaient amochés, mais ils avaient connu pire.
Ce qui était le plus lourd, c'était l'impact psychologique de ce qu'ils venaient de vivre ces dernières heures. L'Anathème continuait de leur réserver son lot de surprises, montant à chaque fois d'un cran dans l'échelle de la perfidie et de la monstruosité.
Et c'était encore pire quand les Humains étaient directement concernés et impliqués dans ces exactions, d'une certaine façon.

L'état de M. Pendulum était stable, mais loin d'être rassurant.
Aussi, les Enfants d'Avalon décidèrent de le ramener au sein de l'Arche d'Humanité.
Kingd'Home et les siens s'assureraient de la surveillance des lieux, le temps que tout soit passé au peigne fin et que Camelot décide de ce qu'il fallait faire de ce lieu de torture, de mort et de désespoir.

Et c'est ainsi qu'ils menèrent M. Pendulum à l'Infirmerie de Camelot... Pour la deuxième fois en 24 heures.
Un premier débriefing eut lieu. Il fut rapide et orienté vers les dernières découvertes de la Coterie. Quoiqu'ils aient pu apprendre sur Pendulum, Palomydes semblait considérer que cela passerait après la problème d'Anathema.

Les dossiers qui avaient survécu à la purge de Benenden mettaient en cause certains pontes de l'Arche, mais d'autres endroits du Monde aussi.
Un nom était notamment dans le collimateur : celui de Jeremy Waterfield, le Directeur de la Clinique éponyme.
A la façon dont la belle et froide métisse avait dit " Merci Chevaliers, nous allons maintenant fouiller un peu au sujet de ces personnalités...", il était évident que certaines personnes avaient du souci à se faire.

La Lieutenant de la Section Korrigan ayant un os à ronger, nos amis en profitèrent pour s'éclipser et aller s'occuper un peu d'eux.
La section Giant fut mise à contribution pour redresser la tôle froisser et procéder à quelques réglages sur leurs Méta-armures et leurs I.A.. Notamment sur la Berserk qui était encore en phase de rodage, en quelque sorte.

Après ces quelques heures où ils en profitèrent pour récupérer leur Page (en faisant un coucou au passage à celle qui devenait de plus en plus la mascotte du groupe), il était temps de reprendre le chemin d'Avalon.
Juste le temps de passer à l'Infirmerie une dernière fois pour s'assurer de l'évolution de santé de l'antiquaire... Et y apprendre qu'il n'était plus là.

Le Dr Bluebird avait expliqué que Pendulum avait repris ses esprits et qu'il avait demandé à être reconduit à la Pendulum Compagny.
Aux protestations de ses interlocuteurs, le Docteur avait argumenté :
" De toute façon, ici ou ailleurs, ça ne change rien. La santé de M. Pendulum n'est étonnamment plus en danger et tout ce que je tentais ne faisait que dégrader les choses. Il reste faible, et il va falloir du temps pour qu'il se remette, je pense. Alors j'en ai conclu qu'il avait surtout besoin de repos. Autant qu'il le prenne dans un environnement qui lui soit familier.
Je n'allais pas le séquestrer de toute façon, je pense qu'il a eu sa dose non ?
J'ai demandé à la section Gargoyle de l'escorter jusqu'à chez lui et d'y dépêcher des agents pour y assurer la surveillance. Au cas où. "

Hors de question de partir de l'Arche d'Humanité sans avoir une vraie explication avec M. Pendulum. C'était quoi ce merdier dans lequel les Enfants d'Avalon l'avait récupéré ?

Donc, BS proposa à la coterie de faire un passage à la Pendulum Compagnie avant de prendre la route d'Avalon... Une petite bise au chevet du malade, un bouquet BirdFlower, tous les prétextes étaient bons...

Le père Black Stone était clairement remonté comme une pendule, chaud comme une baraque à frites... Cette mission avait commencé, foireuse, elle se terminait foireuse... Et elle resterait jusqu'à ce qu'il comprenne le pourquoi du comment...

La situation n'était pas claire, Pendulum n'était pas clair, Palomydès s'était, une fois encore, montrée des plus énigmatiques. Une fois encore, on ne leur disait pas tout... Et ça, le russe ne le digérait pas, ne le digérait plus. Quel était le lien entre Anathéma et Pendulum ? Pourquoi ce rituel en lien avec l'Anathème, en lien avec le Masque ? Qui était à la manoeuvre pendant ce sombre office ? Trop de questions, très concrètes, sans réponse...

Il attendait de savoir si ces compagnons étaient en phase pour passer à la Pendulum Compagnie, rendre visite à cet inconnu à qui ils avaient fait confiance... A qui ils avaient sauvé la vie, qui semblait suffisamment en bonne santé pour se faire la malle des services du Dr Bluebird et qui n'avait même pas pris le temps de discuter avec ses sauveteurs du pourquoi du comment.

Et comme par hasard, le fait que Pendulum ait quitté Camelot ne semblait pas déranger Palomydès plus que cela... Décidément...

" Non, ce n'est pas possible Chevalier Black Stone. Je suis désolé. "
Theophile Bridge intervint auprès d'un ouvrier à quelques mètres de là :
" Non, pas ici, veuillez respecter les plans. Tout doit être comme avant. "

L'entrée de la Pendulum Compagnie avait été soufflée par l'explosion de la bombe.
Fort heureusement, les dégâts n'avaient pas atteint les zones d'exposition, mais l'entrée était un tas de débris, qui se transformait maintenant en véritable chantier. Il aurait été plus simple de tout rebâtir en utilisant les NanoC, mais il semblait que ce n'était pas parti dans ce sens.
Il est vrai que l'Antiquaire avait conservé l'entrepôt dans son jus, du moins pour les extérieurs, et il semblait attaché à conserver les choses en l'état. Normal, pour un antiquaire, ceci dit...

" Pardon, Chevalier. C'est un peu compliqué. Je comprends votre demande et même votre insistance, mais monsieur Pendulum est actuellement dans l'incapacité de vous recevoir. Il doit à tout prix se reposer. Les récents évènements l'ont terriblement affaibli. Il est même passé si près de la mort... Mais je me doute que vous le savez.
Il ne doit être dérangé sous aucun prétexte, mais je vous promets que je l'informerai de votre venue et de votre requête et qu'il prendra contact avec vous dès qu'il sera en mesure de le faire. ... Un instant s'il vous plait... Non monsieur, je ne sais pas d'où peut venir ce pare-choc mais vous devez vous doutez qu'il ne faisait pas parti de l'implantation initiale de ce hall d'entrée... "

" Malus à Black Stone : je te rappelle que je suis garé en double file et que si je prends un PV, ce sera pour ta pomme... Over. "

 

Sentant bien qu'il y a un fossé (une faille ?) entre son point de vue et celui du Chevalier Inès concernant Monsieur P., Black Stone fait un rapport aux CdlTR Palomydès, Sagramor et met en copie le Sénéchal Clovis.

Il relate, de manière factuelle, le contenu de l'entretien avec Monsieur P. (il reste convaincu que la connexion R.A. sécurisée ayant été initiée depuis l'Oeil à Camelot, Sir Palomydès doit avoir le film complet en HD).

En conclusion, le Chevalier Black Stone revient sur le statut très particulier de Monsieur P. bien mis en lumière par son rapport à la technologie. Sans fermer la porte à sa demande (l'objectif en lien avec la requête étant "ultime"), il émet un avis (personnel) réservé. L'important est que le projet serve, "d'abord, avant tout, exclusivement" à l'Humanité. Et non à rétablir l'équilibre de certaines forces en présence pour qu'un nouvel affrontement démarre et que l'Homme en fasse, à nouveau, les frais.